Centre

Elle débutera ce lundi et devrait se poursuivre jusqu'à la mi-juillet.

Débuté en mars 2018, le réaménagement du site de la Grattine se poursuit, toujours dans l’objectif de fluidifier, à terme, cet axe d’accès et de sortie du centre-ville de La Louvière. Les travaux ont déjà bien avancé avec la création d’un rond-point à hauteur de la rue Saint-Marin, de bandes d’accès direct « by-pass » et l’aménagement de l’ensemble des abords et l’installation des impétrants.

Une nouvelle phase de travaux va donc pouvoir débuter dans la rue de la Grattine. Cette phase consiste en la création des chaussées, ce qui pourra se faire sans nécessité de fermeture de tronçons mais sous réserve de bonnes conditions climatiques. Cette phase débutera ce lundi 27 mai et devrait se poursuivre jusqu’au début des congés de la construction, aux alentours de 12 juillet donc.

L’actuelle sortie du centre commercial Cora sera utilisée dans les deux sens de circulation tandis que la rue de la Grattine sera signalée voie sans issue au départ du carrefour formé avec la rue de la Flache et du carrefour formé avec l’avenue de Wallonie. Seule une circulation locale sera admise jusqu’à la limite de la zone en chantier. Afin de faciliter l’accès aux commerces lors de cette phase et des suivantes, la ville a découpé les lieux en cinq zones.

© DR

La zone 1 correspond au centre commercial cora, la 2 à l’ensemble commercial à l’entrée de la rue de la Grattine, la 3 à l’ensemble commercial sur l’avenue de la Wallonie, la 4 à l’ensemble commercial de la rue de la Flache et, enfin, la 5 à l’ensemble commercial Conreur. La phase trois du chantier devrait s’étaler entre le 30 juillet et le 30 septembre. S’en suivront deux autres phases entre le 1er et le 18 octobre et entre le 21 octobre et le 4 novembre. La dernière phase devrait débuter aux alentours de la Toussaint.

Pour rappel, le giratoire de la Grattine constitue une des principales portes d’accès et de sortie du centre-ville de La Louvière. Passage obligé pour les navetteurs désirant se rendre dans le secteur des hôpitaux, au complexe commercial de la Grattine ou vers les autoroutes, le carrefour absorbe plus de 50.000 véhicules par jour. Ce qui en fait un point noir aux heures de pointe...

La création d’un giratoire à hauteur de la rue Saint-Marin et la création d’une voie d’accès direct en provenance de l’avenue de Wallonie vers la rue de la Grattine doivent permettre d’allonger la zone tampon entre le giratoire principal et l’entrée du site commercial. Le phénomène d’auto-blocage du giratoire constaté actuellement disparaîtra et la fluidité n’en sera qu’améliorée.