Le compte à rebours sera lancé ce samedi 15 mai. L’objectif n’est pas simple, il est même plutôt ambitieux : introduire la journée mondiale du Louviérois auprès de l’Unesco et en faire un événement participatif, collectif et festif. Rien que ça. Pour marquer chaque jour d’ici là, le photographe Vincent Chiavetta publiera la photo d’un ou d’une louviéroise sur un site dédié (www.jmdl.be). Chaque portrait portera le nombre de jours qui séparent les Loups de la date du 15 mai 2022.

"Des têtes connues, des visages moins connus que l’on croise dans nos rues, des jeunes, des moins jeunes, des rieurs et rieuses, des sérieux et sérieuses, des fantasques, des amusettes, des généreux et généreuses, des spitants… Des gens qui illustrent la magnifique diversité de la cité des loups", promet le photographe, professeur et animateur ayant notamment participé aux aventures Décrocher la lune depuis 2000.

Pour Central, aux commandes de cette initiative bien particulière, il s’agit avant tout de marquer coup et d’envoyer un message fort. "Nous avons un an pour présenter ce grand projet, qui restera surtout un fantastique prétexte pour nous rassembler. Une année pour faire rayonner l’esprit louviérois à travers des initiatives visant à réunir les citoyens autour d’idées participatives, individuelles ou collectives. Un an pour nous amener à devenir acteurs et actrices de notre ville, à retrouver le chemin de la vie associative et culturelle", explique-t-on du côté de Central.

"Une Journée mondiale du Louviérois, pourquoi ? Pour reconnaitre et célébrer les qualités uniques des habitants de La Louvière, pour affirmer à quel point nos esprits sont frondeurs, impertinents, irrévérencieux, pour affirmer notre tempérament décalé, notre passé avant-gardiste et révolutionnaire, pour nous sentir fiers d’appartenir à cette Histoire, à ce foisonnement. Et pour mettre, tous ensemble, la ville en émoi. Pour ces raisons belles qui nous donnent envie de relever le menton, nous enverrons, le 15 mai 2022, une requête à l’UNESCO en vue de proclamer la Journée mondiale du Louviérois."

On l’aura compris, pour Central, il s’agit d’encourager, tout au long de l’année, la participation des citoyens et du milieu associatif et culturel autour d’une thématique commune. Parmi les projets déjà proposés, citons le yoga du rire ou l’Albalade des Loups soit une parade colorée et festive mise en musique et au cours de laquelle les participants, masques de têtes de loups en papier mâché, brandiront des pancartes aux messages loufoques.

Côté théâtre, l’on retrouvera les Cabinets de Voyance, la création théâtre collective du CPAS "Qu’est-ce qui fait de moi un Louviérois ?" ou encore les déambulations et les créations du théâtre action. Les bonnes idées sont les bienvenues, qu’il s’agisse « de stimuler les sens ou la réflexion, de faire rire ou d’émouvoir, de régaler ou de faire battre les cœurs. » Les projets peuvent être soumis via www.jmdl.be.