Les grues de chantier ont pris possession des lieux ce lundi. Elles resteront actives pour une durée d’au moins deux ans puisque la ville vient de lancer une nouvelle étape dans le projet de reconversion de la friche Boch. Celle-ci sera scindée en deux phases. La première consistera en la construction d’un nouveau parking sous-terrain et la création de la place des Fours Bouteilles, la seconde en l’aménagement du site aux alentours, notamment la contre-allée au Boulevard des Droits de l’Homme.

Ces deux projets ont été retenus dans le cadre de la programmation Feder 2014-2020. "Sur un total de 6,13 millions d’euros TVAC, les fonds Feder interviennent à hauteur d’environ 1,8 million d’euros", précise le bourgmestre de La Louvière, Jacques Gobert (PS). Pour permettre la bonne réalisation de ce vaste chantier, la ville met donc la main au portefeuille. "C’est un projet significatif et important pour nous. Nous posons ici les jalons de l’aménagement de ce site important du cœur de ville."

Situé à l’arrière du musée Kéramis, le site avait en effet bien besoin que l’on s’atèle à la tâche. La construction d’un nouveau parking souterrain d’environ 135 places sur une superficie totale de 4000m² a donc débuté sous la place des Fours Bouteilles. "Celui-ci sera accessible depuis la contre-allée qui longera Kéramis. Cet espace dédié aux piétons et aux modes doux de déplacement a été pensé pour s’intégrer parfaitement aux aménagements déjà existants et bénéficiera d’un éclairage spécifique et sécurisant."

Sa toiture sera par ailleurs verdurisée. Deux accès sont prévus, dont un donnant sur des aménagements propices au rassemblement, notamment via la création d’espaces verts et l’installation de mobilier urbain. Au niveau de la place des Fours Bouteilles, une attention particulière est accordée à l’utilisation de matériaux rappelant le passé industriel de la Cité des Loups. La terre cuite sera notamment utilisée dans différentes gammes de teintes afin de donner un peu de chaleur à l’ensemble.

"Ce projet a vocation à d’une part créer le lien entre le Boulevard des Droits de l’Homme et la place des Fours Bouteilles et d’autre part à renforcer l’attractivité de notre centre-ville via la construction d’un parking. C’est un projet qui s’intègre dans une vision intégrée de la gestion du parking en centre-ville. Nous savons que la Strada disposera également du sien. Ces 135 places viendront donc renforcer l’offre future", ajoute Jacques Gobert. Le parking sera géré par la régie communale autonome et sera plus que probablement payant.

Ces travaux s’étaleront sur une durée de 620 jours. Le lot numéro deux, qui concerne la contre-allée au Boulevard des Droits de l’Homme, sera quant à lui entrepris, si l’état d’avancement du lot numéro 1 le permet, en juin 2022.