Après avoir obtenu 2 874 signatures de leur pétition et avoir défendu leurs positions devant le conseil communal, deux Louviérois ont décidé d'organiser un rassemblement de protestation contre la venue d'Imagix. Stéphane Mansy et Aurélie Tison donnent rendez-vous aux anti-Imagix le jeudi 27 août de 18h30 à 19h sur la place communale de La Louvière "pour une mobilisation citoyenne de protestation".

Les organisateurs du rassemblement préviennent toutefois qu'il faudra porter le masque et garder la distance physique minimale d'1,5 mètre entre chaque personne. "Une place publique appartient aux citoyens et est un lieu de rencontre, nous pouvons donc nous y réunir de manière libre, démocratique, citoyenne et pacifique", estiment-ils.

Ces deux citoyens refusent catégoriquement la venue d'Imagix en affirmant que ce projet de complexe cinématographique est un danger pour La Louvière. Notamment pour "la mobilité qui deviendra catastrophique dans le quartier de la basse Louvière, ainsi qu’aux entrées principales de la ville" mais aussi "l’arrêt progressif du cinéma Stuart" ou encore "l’impact négatif sur l’Horeca du centre-ville, car le public d’Imagix restera sur place pour consommer."

En parallèle, la Ville de La Louvière rendra prochainement son avis concernant la demande de permis puisque l'enquête publique s'est achevée le 7 juillet. Il ne s'agira que d'un avis et non d'une décision puisque c'est aux fonctionnaires technique et délégué du Service Public de Wallonie (SPW) qu'il appartiendra d'octroyer ou non le permis à Imagix.

Pour rappel, ce projet de complexe cinématographique prévoit la création de huit salles (environ 1 600 sièges) sur 17 000 m². La société Imagix demande en parallèle la création d'un parking de 271 places ainsi qu'une passerelle au-dessus du chemin de fer afin de relier le complexe au centre-ville.