La période de fin d’année est souvent source de stress pour les étudiants, et pour cause : d’ici quelques mois, qu’ils soient en secondaire ou dans l’enseignement supérieur de type court, ils seront amenés à défendre leur travail de fin d’études. Pour les aider à s’y préparer au mieux, la bibliothèque provinciale de La Louvière vient de mettre sur pied un nouveau service à destination de ces étudiants.

Ceux-ci pourront en effet compter sur le soutien de deux bibliothécaires à la fibre pédagogique. Le service, baptisé "TFE, je maitrise", a d’ores et déjà été proposé à quelques étudiants du cycle secondaire. "Il a fallu roder la proposition de services", explique Christelle Claessens, bibliothécaire. "Cela nous a permis de savoir exactement jusqu’où nous pouvions aller dans le soutien apporté." Car il n’est évidemment pas question de travailler à la place des étudiants.

"Nous mettons tout en œuvre pour les aider et pour qu’ils apprennent comment faire", ajoute encore la bibliothécaire. Concrètement, l’aide proposée s’organise autour de trois axes : la rédaction, la documentation et la présentation, y compris via PowerPoint. "L’orientation vers des ressources matérielles ou numériques est vraiment appréciée. Un service comme Périoclic, encore trop méconnu, permet de localiser des articles de revues se trouvant dans les bibliothèques francophones de Belgique et de demander jusqu’à 50 pages maximum d’articles en prêt, gratuitement et par semaine."

Pour ce qui est de la rédaction, c’est Mélanie Massinon qui s’emploie à encourager les étudiants à articuler leurs idées, à les formuler le plus clairement possible, le tout avec une orthographe irréprochable. "Il est aussi prévu que les étudiants puissent présenter leur travail oralement devant nous", explique cette dernière. Bref, de l’idée de base à la nécessité de structurer la matière en passant par la présentation du sujet, toutes les clés sont données aux étudiants pour passer ce cap en toute sérénité.

La seule condition pour profiter de ce nouveau service réside dans la nécessité d’être inscrit dans l’une des bibliothèques du Réseau louviérois de Lecture Publique. Plus d’infos auprès de section.periodiques@hainaut.be.