Centre

Le bourgmestre de Manage veut tout de même continuer à travailler en gardant ses mandats.

Courageux, fort, persévérant, valeureux… Voilà quelques adjectifs qui collent parfaitement à la peau de Pascal Hoyaux (PS). Entre Noël et Nouvel An, le bourgmestre de Manage a appris une terrible nouvelle : son cancer a atteint son foie. C’est donc très touché physiquement et moralement que le maïeur manageois débute son année 2019.

Dès le 24 janvier, ce sont des séances de chimiothérapie à raison d’une fois par semaine qui l’attendent. "C’est difficile. Mais je dois garder le moral pour ma famille", confie Pascal Hoyaux. "J’essaye d’être costaud mais c’est clair que c’est dur. J’ai besoin d’avoir des résultats positifs mais je ne lâcherai rien. Je suis aussi très bien entouré par mon épouse et mes proches."

Son poste de bourgmestre, renouvelé en octobre dernier, n’est toutefois pas remis en cause. "Que du contraire. Garder une activité professionnelle me donne la motivation au quotidien d'aller de l'avant pour mes proches et ma commune. Je dois simplement adapter mon rythme de travail en fonction de mes traitements. De plus, j'ai de la chance d'avoir un collège et un personnel communal assez souple et compétent. Si je n’y arrive plus physiquement, je prendrais tout de même des mesures."

Parallèlement, Pascal Hoyaux gardera aussi la présidence d’Hygea et celle de la zone de secours Hainaut-Centre. Du moins pour le moment. "Si je vois que ça ne va pas, je me retirerais. C’est ma santé qui prime. Mais pour ne pas créer de perturbations inutiles, je souhaite reste à la zone de secours jusqu’à la fin du mois de juin. À ce moment-là, tous les mandats seront renouvelés. Je verrai alors comment ma santé aura évolué et quels seront les souhaits des uns et des autres."

C’est en 2016 que le cancer s’est déclaré pour la première fois, au niveau de l’urètre. Plusieurs opérations ont été nécessaires pour retirer les multiples tumeurs. La dernière datait du printemps dernier. Conscient que la maladie a été causée par le tabac, Pascal Hoyaux tente désormais de pousser les fumeurs à laisser tomber leur paquet de cigarette au profit de leur santé.