Étrangement pourvue, la mascotte du musée ne laisse pas indifférent.

Le 18 août, le Musée gallo-romain de Waudrez organisera ces traditionnelles fêtes romaines. Alors que le village binchois accueillait il y a 2000 ans un marché par lequel transitaient artisans, soldats et autres curieux, le musée propose de replonger dans cette ambiance particulière le temps d'un dimanche. Au programme, produits de l'Empire, reconstitutions de jeux antiques et combats de gladiateurs, expositions ou ateliers archéologiques.

Pour annoncer l'événement, le musée a disposé une publicité à l'une des entrées de Binche. Une toile accompagnée d'un personnage qui ne laisse pas les passants indifférents. Le petit bonhomme taillé en carton présente en effet à l'entrejambe des formes pour le moins étonnantes. De quoi piquer la curiosité.

"Il s'agit en fait de Kik, la mascotte de notre musée", explique amusé Philippe Dekegel, président de l'asbl Statio Romana et conservateur du musée gallo-romain de Waudrez. "Dans un puits romain à 12 mètres de profondeur, nous avions trouvé lors de fouilles un moellon en calcaire gravé d'un petit personnage. C'est la découverte la plus étonnante que nous avons faite à ce jour. On retrouve au musée de nombreux objets propres aux sites romains comme des poteries ou des bronzes. Mais cette gravure est un objet typique à Waudrez. C'est pourquoi nous en avons fait notre mascotte."

Reste que les talents artistiques de son auteur interpellent. "Ça représente un gosse et d'après plusieurs avis d'experts, la tablette a été dessinée par un gamin de 7 ou 8 ans qui s'est amusé à faire le personnage de la sorte. La tablette a ensuite été jetée au fond du puits", précise encore Philippe Dekegel.

Il y a 2000 ans, un petit gamin de l'Empire romain griffouillait donc une bêtise comme nos gentils cancres peuvent en dessiner au fond de la classe. Il n'imaginait certainement pas qu'au 21e siècle, l'objet de son imagination ferait jaser sur les réseaux sociaux!