Centre

Les chantiers devraient se terminer cet été.

Cela fait plus d'un an que le centre de La Hestre s'est transformé en un gigantesque chantier urbain. Réfection des trottoirs, des rues, des places, c'est tout un quartier qui est actuellement remis à neuf. La galère se rapproche cependant tout doucement de la fin. "Douze chantiers de voiries étaient programmés", explique le bourgmestre de Manage Bruno Pozzoni (PS). "Actuellement, neuf sont quasiment terminés tandis que trois sont encore en cours."

Que les Hestrois et les Manageois se rassurent, le carnaval de La Hestre qui a lieu ce week-end ne sera donc pas impacté. La place est d'ailleurs prise d'assaut par les forains depuis le début de la semaine. "L'ensemble des travaux sur les différents passages de cortège sont terminés ou sécurisés pour le week-end. Dès que les forains auront quitté la place, le chantier reprendra son cours normal, notamment sur la place qui doit encore être rabotée."

Avec le grand chantier de la place, la rénovation urbaine de La Hestre entamera sa quatrième et dernière phase, la première ayant débuté en février 2018. "J'espère vraiment que les travaux se termineront durant les congés scolaires de cet été", assure Bruno Pozzoni. "L'école qui se situe en plein dans les chantiers accueille environ 750 élèves donc j'espère que les perturbations actuelles seront terminées pour la rentrée scolaire de septembre."

Le défi majeur de ces travaux était avant tout de désengorger la place du stationnement envahissant, d’offrir des conditions de déplacement confortables aux piétons sur l’ensemble du quartier et de proposer un espace public lisible, multifonctionnel et arboré. "Nous sommes heureux que le planning soit respecté et que le carnaval puisse avoir lieu normalement mais nous devrons faire le point à l'issue de l'ensemble des travaux afin d'étudier les plus et les moins pour peut-être adapter certaines zones", tempère Bruno Pozzoni. "Je pense notamment aux parkings et à la circulation. Nous analyserons la situation afin de faire encore certains aménagements en fonction de cela."

Au tour ensuite de Manage de recevoir un coup de lifting. Le premier défi est de trouver un architecte. Les deux candidats architectes qui avaient été retenus se sont finalement désistés pour raisons personnelles. "Nous allons donc prochainement rouvrir un appel à candidatures afin de trouver la perle rare", ponctue le bourgmestre.