Les problèmes à la rue de Neufvilles (N524) à Soignies continuent. Un nouvel affaissement de la voirie est survenu cette semaine entrainant une énième intervention de la SPW sur le tronçon. La durée des travaux n’est pas encore connue mais une chose est sûre, les habitants en ont marre de cette situation qui n’a que trop duré. 

Alain Laby, responsable de l’asbl Le Quinquet, en vient à sourire au moment d’aborder le sujet. Depuis 2017, ses activités pâtissent des fermetures de sa rue à répétition. "La rue s’effondre à de nombreuses reprises depuis 2017. Le problème est lié aux canalisations présentes sous la voirie", indique-t-il. "Notre centre de formation professionnel engage 25 employés et plus de 30 stagiaires par mois. Lorsque la rue est fermée, l’accès au centre leur est compliqué et tout est mis à l’arrêt. Nous voulions nous relancer après une période de congé forcé pour cause de crise sanitaire mais avec ces travaux à répétition, cela n’est pas évident."

Les répercutions pour l’asbl le Quinquet ne s’arrêtent pas là. En plus de voir l’accès au centre de plus en plus compliqué, aussi bien pour les services de secours que pour les employés, les travaux provoquent des dégâts au sein de l’établissement. Le manque de communication entre les services du SPW et les riverains ainsi que le passage régulier de poids lourds n’arrangent rien à la situation, que du contraire. "La rue est assez vieille et donc interdite aux 3,5 Tonnes. Force est de constater que cette interdiction n’est pas respectée et que le passage des poids lourds y est régulier. Lors des travaux, les ouvriers utilisent également de gros engins dont les vibrations ont déjà provoqué des dégâts sur ma ligne électrique que j’ai donc due refaire. Les problèmes de communication sont également fréquents. Les différents services de la SPW se renvoient la balle systématiquement. Nous ne sommes donc pas informés de la durée des travaux et lorsque que nous le sommes, les délais ne correspondent pas à la réalité. Il y a clairement un manque de concertation avec nous et les autres habitants de la rue", poursuit Alain Laby.

La SPW est bien consciente du problème et tente de trouver des solutions mais la situation de la rue de Neufvilles ne leur facilite pas la tâche. "La zone est assez problématique", explique Sarah Pierre, porte-parole de la SPW. "La présence d’un cours d’eau et de conduites de la SWDE compliquent l’intervention des services de travaux. Une étude est menée par INISMA afin de déterminer les solutions envisageables. Nous attendons encore le rapport."

Une situation qui a également le don de faire rire Alain Laby. "Leur étude a commencé en août suite à l’important affaissement survenu en juillet. La scène était assez comique mais personne n’a pris la peine de venir consulter les riverains pour avoir plus d’informations sur la situation."

Les automobilistes et services de secours vont également pâtir de ces nouveaux travaux prévus à la rue de Neufvilles dans le tronçon compris entre la rue Auguste Lacroix et Boulevard Roosevelt. La circulation ne se fera que dans un sens, en direction du Boulevard. Des déviations y seront mises en place ainsi qu’à la chaussée d’Enghien et au chemin du Tour.