Vous rêver d’acquérir votre propre camion de pompiers ? La Zone de Secours Hainaut-Centre vous offre la possibilité d’exaucer votre vœu. Celle-ci procède à un déstockage de matériel et vient de mettre en vente 42 lots de matériel d’intervention déclassé. Camions, voitures, ambulances, remorques, pièces de désincarcération...le panel est large.

"Quand le matériel devient trop vieillot et qu’il est nécessaire de le renouveler, nous procédons à ce type de ventes pour éviter de laisser traîner dans les casernes des biens qui ne sont plus utilisés par les pompiers de la zone de secours", explique Julien Desmecht, de la Zone de secours Hainaut-Centre.

Si ces ventes aux enchères ne sont pas exceptionnelles, c’est néanmoins la première fois qu’une telle opération est menée depuis la réforme des zones de secours et la création de la ZHC. "Il y a donc beaucoup de matériel qui date d’avant les réformes et qui appartenait aux différentes casernes. Il y a eu tout un travail d’archivage et d’inventaire" du patrimoine de la nouvelle zone.

On peut donc s’attendre à de véritables antiquités. Comme un camion de pompiers Mercedes 1724, datant de 1979, mais n’ayant parcouru que 24 398 km. S’il n’est plus en service, le véhicule est toujours en état de marche et en ordre de contrôle technique. Mise de départ : 700 €.

Plus vieux encore : un camion Nagirus avec nacelle, de 1973 et 43 560 km au compteur. Là aussi, la mise de départ est à 700€. Si vous voulez la panoplie complète, un camion citerne à eau de marque Saviem de 1978 et 59 814 km au compteur s’offre à vous aussi à partir de 700 €.

Si ces trois véhicules sont encore entiers, d’autres ont leur tôle un peu plus froissée, comme une ambulance Renault Master complètement explosée à l’avant et à l’aile gauche.

D’où cette question : qui pour acheter ce genre de biens ? "Il y a des particuliers, mais aussi des gérants de sociétés d’ambulances qui peuvent racheter un véhicule en état de marche ou un déclassé pour les pièces détachées. Mais sauf exceptions, ce ne sont pas d’autres zones de secours, on se rachète très rarement le matériel entre nous."

D’autant que le matériel vendu par la ZHC est très vétuste, le véhicule le plus récent étant une camionnette Renault Master de 2002 au kilométrage non renseigné. Une vente aux enchères assez révélatrice et qui rappelle que les nombreuses doléances des hommes du feu quant à l’état de leur matériel n’était pas infondées.

La vente aux enchères débutera le 12 octobre et se clôturera deux semaines plus tard, le 26 octobre. Elle s’effectuera via le site Auctelia. Les visites des lots sont possibles 48 heures avant le début de la vente à la caserne de Cuesmes.