Un film un peu particulier fera son apparition au box-office dès ce mercredi 5 août. Surtout pour les spectateurs de l'Imagix Mons. S'ils optent pour le film Les Blagues à Toto, ils pourront apercevoir un bâtiment situé à quelques hectomètres de leur cinéma : le Centre de congrès MICX. C'est là que le réalisateur français Pascal Bourdiaux a posé sa caméra en août 2019 pour l'une des scènes importantes de son nouveau long-métrage.

Dans cette séquence, les spectateurs découvriront Roger Justin-Petit, un personnage interprété par Ramzy Bedia, qui inaugure un espace culturel un peu particulier installé dans le Centre de congrès montois. Et il ne s'agira pas de l'unique lieu de la région à apparaître sur le grand écran puisque l'école communale de Seneffe s'est aussi transformée en plateau de tournage l'été dernier.

Durant deux semaines, la petite école du centre du village a servi de décor pour l'équipe du film. La cour de l'école et la disposition des classes correspondaient en effet parfaitement à l'univers de la bande-dessinée de l'auteur belge Thierry Coppée qui a inspiré le film. Si l'équipe s'est dirigée vers la Belgique, c'est aussi pour profiter de la fameuse Tax Shelter.


Nous avions d'ailleurs suivi l'équipe du film lors de son passage à Seneffe. Une cinquantaine de personnes, équipe, comédiens et figurants compris, étaient présents sur place. Les deux scènes du jour étaient davantage centrées sur les personnages principaux du film : les enfants. En matinée, Toto alias Gavril Dartevelle devait chaparder la clé de son institutrice, Mlle Jolibois, incarnée par Pauline Clément de la comédie française.

Côté casting, on retrouve également quelques stars du cinéma français dont Ramzy Bedia et Daniel Prevost, que l'on ne présente plus, ou encore Guillaume De Tonquedec, connu notamment pour ses prestations dans Le Prénom ou Barbecue, mais aussi Anne Marivin, qui incarnait la compagne de Dany Boon dans Bienvenue chez les Ch'tis.

Le film raconte évidemment les aventures du jeune Toto, bien plus doué à l'école pour faire rire ses copains qu’écouter les leçons de la maîtresse. Avec ses parents aussi, les blagues de Toto se transforment souvent en catastrophes… dont l'une d'elles se produira au Centre des congrès de Mons... Mais cette fois-ci, Toto assure qu’il est innocent et refuse d’être accusé d’une bêtise que pour une fois, il n’a pas faite. Avec ses meilleurs amis, il va mener l’enquête...