Voici plus de 18 mois qu’ELIA a déposé auprès du Service Public de Wallonie (SPW) une demande de modification du Plan de secteur en vue de l’inscription du tracé d’une toute nouvelle ligne à très haute tension reliant Avelgem à Courcelles. Long de 86 km, ce projet de ligne à très haute tension (380.000 V) traverse le territoire d’une douzaine de communes hennuyères. Ce projet de boucle du Hainaut a dès lors fait réagir de nombreux citoyens et élus des différentes communes concernées. C’est également le cas du conseiller communal d’Ecaussinnes, Sébastien Deschamps, qui a décidé d’ajouter un point à l’ordre du jour du prochain conseil communal afin de connaître les avancées du dossier et avoir les résultats de la rencontre de la Ministre Tellier avec la commission des bourgmestres.

Malgré les réductions de publicité induites par les règles particulières édictées en période covid, l’enquête publique a généré plus de 22 000 réactions traduisant l’inquiétude et l’incompréhension de nombreux habitants face à l’ampleur inédite de ce projet et au choix d’ELIA de passer à travers tout, en total mépris des règles de base d’un bon aménagement du territoire et des engagements même de la Déclaration de Politique régionale wallonne qui prévoyait pour le projet "Boucle du Hainaut" de limiter "au maximum l’impact négatif sur les paysages et sur l’environnement".

Ces réactions citoyennes ont entrainé, dans chaque commune impactée par le projet de tracé, des votes, souvent unanimes, des conseils communaux pour demander le retrait du projet d’ELIA.

Répondant aux demandes citoyennes, aux élus locaux, le Ministre Borsus est venu sur le terrain voici un an pour se rendre compte de l’impact qu’une telle ligne pourrait avoir sur le territoire traversé et ses habitants. Il a ensuite décidé de lancer une contre-expertise, en s’assurant que celle-ci soit totalement exempte de lien avec ELIA. A ce stade, il n’a pas encore pris position sur cette phase cruciale de la procédure.

"Lors du Conseil communal de ce mercredi 27 avril, avec mon collègue Bernard Rossignol, nous demanderons de faire le point sur les échanges avec le cabinet du Ministre Borsus et les démarches effectuées ces dernières semaines", explique Sébastien Deschamps. "Par ailleurs, nous demanderons un compte-rendu des échanges avec la Ministre wallonne de l’Environnement, Céline Tellier, suite à la rencontre de la commission des bourgmestres de la Boucle du Hainaut ce lundi 11 avril", poursuit le conseiller écaussinnois.