Il présentera quotidiennement des œuvres sur ses pages Facebook, Instagram et LinkedIn ainsi que sur son site internet.

Les activités culturelles manquent terriblement en cette période de confinement. Heureusement, le musée Royal de Mariemont a trouvé la solution. Si les adeptes ne peuvent plus se rendre dans leur établissement, c’est lui qui viendra à eux. En effet, en surfant sur la page Facebook, Instagram, LinkedIn et sur le site internet du musée, il est possible de découvrir quotidiennement des œuvres, présentées comme si l’on y était. Des audioguides permettent également de voyager à travers le monde (et la Belgique) afin de voir les trésors qui s’y trouvent.

Tous les lundis, ce sont des œuvres de l’exposition #ByeByeFuture qui sont à découvrir. Cette semaine, l’artiste français, Fabien Zocco, présente son "entreprise de déconstruction Théotechnique". Cette création montre huit bras robotisés qui tendent huit smartphones énonçant des phrases "prophéties" générées aléatoirement à partir de textes de la Bible. "L’artiste choisit à dessein le téléphone pour le double sens du mot "medium"", explique le musée."Ainsi, il s’empare d’un texte prétendument inspiré par Dieu et l’offre à une machine pour court-circuiter l’homme". L’artiste ajoute également des commentaires et explications à son œuvre.

Découvrir des œuvres et voyager grâce aux audios de quelques minutes font passer le temps à une vitesse folle tout en restant cultivé et ouvert à la découverte de nouvelles créations. Le tout totalement gratuitement et depuis sa maison. Un bonheur à consommer sans modération.