Le procès d'Alexandro Carucci devant la cour d'assises du Hainaut à Mons a débuté ce lundi matin en l'absence d'un juré, excusé pour des raisons de santé. Le jury est désormais composé de sept hommes et de cinq femmes, et non plus de six hommes et de six femmes. Alexandro Carucci est accusé du meurtre de sa compagne Muriel Bauduin, dont le corps a été retrouvé dans le canal à Seneffe, le 14 août 2017. Il devra aussi répondre de coups.

Muriel Bauduin, 47 ans, vivait avec Alexandro Carucci à Binche. Une fois le corps identifié, deux jours après avoir été découvert, la police s'est rendue à leur domicile mais Alexandro ne s'y trouvait pas. La maison avait été nettoyée mais des traces de sang ont tout de même été retrouvées. Le 17 août, Alexandro Carucci était arrêté par la police après avoir forcé un barrage. Des traces de sang ont également été mises en évidence dans sa voiture grâce au Bluestar. Le même véhicule avait été filmé le 13 août, entre 22h23 et 22h25 le long du canal à Seneffe.

L'accusé a contesté l'intention d'homicide devant le juge d'instruction qui l'a néanmoins inculpé de meurtre. Alexandro Carucci a déclaré qu'il avait paniqué après avoir porté des coups à sa compagne et l'avoir jetée dans les escaliers. Cependant, cela ne correspond pas aux analyses médico-légales. Alexandro Carucci devra également répondre de deux autres faits, des coups assénés les 21 janvier et 15 juillet 2017 à Mons et La Louvière. La victime avait déposé deux plaintes avant sa mort.

Le procès, présidé par Adrien Vander Linden d'Hoogvoort, est prévu pour une semaine. L'accusation est représentée par l'avocat général Gilles Dupuis. Alexandro Carucci est défendu par Me Tanguy Luambua tandis que les parties civiles sont représentées par Me Christian Mathieu et Me Jean-Philippe Mayence.