C'est devenu une tradition ces dernières années : de nombreuses communes lancent des campagnes de stérilisation de chats errants à l'approche du printemps. Un budget annuel de 427 000 euros vient d'ailleurs d'être débloqué par le Gouvernement wallon  pour soutenir les communes qui relancent une campagne. Toutefois, il reste ensuite à réaliser concrètement ces stérilisation. C'est là que les choses se compliquent.

Près de 30 communes du Brabant wallon, du Hainaut et du Namurois ont fait appel dans ce cadre au refuge Les Amis des Animaux de Feluy. lLes services de l'asbl sont réclamés pour effectuer la stérilisation mais aussi pour  éventuellement soigner ces chats errants avant de les remettre sur leur terrain. 

"C’est le moins qu’on puisse faire pour ces errants dont la (sur)vie est bien difficile", commente Marie-Rose Bruffaerts, présidente de l'association seneffoise. "Nous ne comptons plus ces félins ramassés avec le coryza, une patte cassée, le bassin fracturé, etc."

Les équipes de trappeurs du refuge se rendent d'ailleurs sur les terrains tous les jours pour prendre en charge des chats errants blessés. "Mais nous manquons de bénévoles : une aide supplémentaire serait la bienvenue. Sans expérience ? Ce n’est pas important : un apprentissage est prévu et le matériel (cages-trappes) est fourni."

Pour ceux et celles qui désirent s’investir : il suffit de contacter le refuge du lundi au jeudi, de 10 à 15 h et les vendredi et samedi de 10 à 12 h, au 064/55.58.98