Après de nombreuses péripéties, le club de football de Maurage a enfin pu inaugurer ses nouvelles infrastructures ce mercredi. De nombreux jeunes du club et personnalités politiques de la Ville de La Louvière avaient fait le déplacement pour l’occasion. Un budget de 1 300 000 euros était investi sur fonds propres par la Ville car l’urgence de la situation l’empêchait d’attendre l’obtention de subsides. L’émotion était donc au rendez-vous lors de l’inauguration des nouvelles infrastructures, indispensables compte tenu de l’état déplorable des anciennes installations, aujourd’hui détruites.

© F.D.

Le chantier était donc important au club de football du RFCE Maurage où pas moins de quatre vestiaires pour joueurs, deux pour arbitres, une buvette, un local technique, une réserve matériel ainsi qu’un secrétariat ont été construits. Le terrain de football n’est pas en reste puisque les goals ont été remplacés et les abords du terrain totalement sécurisés. "C’est un grand moment pour Maurage", annonce Jacques Gobert, bourgmestre de La Louvière. "Je suis heureux de faire de la politique quand je vois des projets comme celui-ci aboutir et contribuer au bonheur des jeunes."

© F.D.

La fierté et le soulagement régnaient donc ce mercredi au stade Nicolas Dehu. Les nombreuses embûches rencontrées au cours du projet ne rendaient son aboutissement que plus beau. "Quand le club était à vendre, il y a quelques années, nous avons tout de suite eu envie de le racheter pour qu’il ne soit pas vendu au profit de logements", raconte Jacques Gobert. "Un autre acheteur enchérissait faisant grimper le prix. Il s’agissait en fait de Nicolas Dehu qui était également décidé à garder le club en vie. Il a finalement investi dans le terrain avant de le concéder à la Ville. Je salue son initiative et pense qu’il aurait été très fier de voir ce que le club devient maintenant."

© F.D.

"Nous avons rencontré de nombreuses péripéties mais le plus important reste l’aboutissement du projet. Le chantier était important compte tenu de l’état des anciennes infrastructures. Tout le complexe a donc été refait sur fonds propres pour pas moins de 1 300 000 euros. Un investissement nécessaire pour tous les jeunes du clubs", ajoute Antonio Gava, échevin des Travaux de La Louvière.

© F.D.

Ces nouvelles infrastructures permettront de pérenniser le club de football de Maurage. La Ville de La Louvière maintient donc une offre sportive très large marquée par les nombreux clubs de football mais également par la multitude de sports différents accessibles dans la Cité des Loups. "La Louvière n’est pas en reste au niveau sportif puisque pas moins d’une cinquantaine de sports sont praticables sur l’entité. Le football reste tout de même la discipline la plus développée", conclut Jacques Gobert.