Une fois la nuit tombée, les Rhodiens verront bientôt leurs rues différemment. Finies les vieilles ampoules dans les lampadaires, place à un système d'éclairage LED pour les 1 924 luminaires. Evidemment, il est impossible de toutes les remplacer en une fois. Il est d'abord prévu de réaliser des travaux de remplacement de 183 points lumineux dès ce 23 novembre dans l'entité du Roeulx.

Durant trois semaines, les équipes d'Ores sillonneront sept axes de l'entité pour procéder au placement de LED : la rue d'Houdeng et chaussée de Soignies (Le Roeulx), la rue Blanc Boquet et rue des Fonds (Gottignies), la rue Alphonse Marcq et la rue Hector Blondiau (Mignault) et enfin la chaussée de Mons (Thieu et Ville-sur-Haine). Il est également prévu le remplacement de 173 autres points lumineux dans l'entité en 2021. Et ainsi de suite.

Chaque année, ce sont ainsi près de 200 ampoules qui seront changées. Il est par exemple prévu que 27,4% de l'ensemble des luminaires de la commune soit équipé de LED pour la fin de l'année 2022. L'objectif étant d'atteindre les 100% pour 2030. Cela vaut pour les Roeulx mais aussi pour les autres communes de la région.

Suite à une décision du Gouvernement wallon, l’ensemble du parc d’éclairage wallon va en effet être remplacé par des sources moins énergivores et technologiquement plus efficaces. D'ici 2030, 455 000 points lumineux seront donc équipés par des luminaires LED sur le territoire couvert par Ores.

On estime qu'après 10 ans, le parc d'éclairage public couvert par Ores évitera l'émission de 30 000 tonnes de CO2, soit l'équivalent de 15.000 voitures. Les économies seront quant à elle équivalentes à 102 GWh par an, soit la consommation de 29 000 ménages. Par ailleurs, un nouvel éclairage public permettra d'obtenir plus d'uniformité dans les luminaires installés, un meilleur rendu des couleurs et une diminution de la pollution lumineuse.