Le conseil communal rhodien de ce lundi soir a validé son projet de budget pour l'année 2021. Avec un boni présumé à l'exercice propre de 117 800 euros, ce budget 2021 est globalement maîtrisé malgré la crise. "Les dégâts au niveau de l'IPP (impôt sur la personne physique) se feront surtout ressentir en 2022", estime le bourgmestre Benoit Friart. "Peut-être que nous passerons tout de même à travers puisque la population augmente et donc les recettes liées à l'IPP aussi."

La crise ne se fait pas non plus ressentir du côté des investissements. La commune a prévu de dépenser près de 4,25 millions d'euros en 2021 pour une série de projets, soit un montant 40% plus élevé que celui de 2020 (3 millions d'euros). Dans ce budget extraordinaire, il est notamment prévu d'investir 610 000 euros dans la rénovation de la rue Mont Coupé et 525 000 euros pour la rue des Ecaussinnes et la rue de la Grange aux Dîmes.

La commune du Roeulx investira aussi pour sa sécurité avec l'acquisition de 20 caméras de surveillance fixes et de deux autres mobiles pour un total de 235 000 euros. "Pour le moment, il y a 19 caméras fixes et deux mobiles. Nous aurons ainsi 39 caméras fixes dans l'entité pour épauler les services de police et que quatre mobiles qui serviront notamment à identifier les auteurs de dépôts sauvages."

Un budget est par ailleurs prévu pour Thieu : 220 000 euros pour l'extension de la salle Hardat, 150 000 euros pour la rénovation de la façade de l'église et 75 000 euros pour l'école communale. La salle de Mignault recevra un coup de lifting à hauteur de 200 000 euros pour reprendre des activités de réunions notamment, 183 000 euros sont prévus pour la cure de Ville-sur-Haine et 60 000 euros pour aménager le local des associations avec du nouvel équipement.