Cette action pourrait injecter plus de 180 000 euros dans l'économie locale.

Lors du conseil communal du 15 juin, les élus rhodiens seront amenés à se positionner sur une proposition du groupe Alternative visant à soutenir l'économie locale. "Nous proposons que la Ville offre aux ménages et aux isolés, deux chèques de soutien à l’économie locale, d’une valeur faciale de 10 euros chacun, à valoir par tranche d’achat de 25 euros", explique le conseiller communal Géry Bombart.

Selon les calculs du groupe d'opposition, cette action permettrait d'apporter 181 450 euros dans l'économie locale. En effet, les 2 538 ménages et les 1 091 personnes vivant seules dans la commune du Roeulx injecteraient deux fois 15 euros d'achat (108 870 euros au total) dans les commerces rhodiens tandis que la commune ajouterait, via les chèques offerts, 72 580 euros.

"Ce plan de relance de l’économie locale est facilement finançable par la Ville", estime Géry Bombart. "Nous souhaitons que le conseil se prononce par un vote sur ce principe d’aide au secteur d’économie locale et une discussion franche sur les modalités de mise en place de cette action. Les chèques ont déjà été mis en place dans de nombreus communes comme Soignies, Ecaussinnes, Braine-le-Comte, Quiévrain, Dinant, Ciney, Libramont, Malmedy ou encore Huy, Bastogne et Rochefort."

Les quinze élus de la majorité IC, ainsi que la conseillère Ecolo, devront donc se prononcer lundi prochain sur cette proposition des trois élus du groupe Alternative, Géry Bombart, Grégory Lucas et Marcel Couteau.