En ces temps moroses, il est difficile de positiver dû au contexte social depuis mars 2020. Mais s’il y a bien une chose à retenir de cette crise, c’est la solidarité. Et encore une fois, les Rhodiens se sont montrés généreux au Spar de la ville. Grâce à leur contribution, l’équipe a finalement réussi à récolter suffisamment d’argent pour l’achat d’un appareil après seulement trois jours. Une semaine plus tard, c’est une deuxième machine qui a pu être financée. "Ce dernier sera placé dans le centre-ville", précise Pierre Thomas, l’entrepreneur indépendant. "Je suis très fier qu’en tant que magasin de proximité nous ayons pu mener un tel projet. J’espère que d’autres magasins suivront notre exemple, car ce genre de projet correspond parfaitement à nos valeurs." Une première dans le secteur privé !

L’action a donc connu une véritable réussite auprès des clients. Les acteurs locaux s’y sont aussi investis, comme les Gilles rhodiens et leur don de 250 euros. "Nous avons lancé notre action de collecte de fonds avec une vidéo ludique sur les médias sociaux", explique Pierre Thomas. "Le succès fut immédiat ! En magasin, tous les collaborateurs parlaient de l’action aux clients en caisse." Un tel appareil coûte, en moyenne, 1 800 euros, mais les dépenses ne s'arrêtent pas là. Une assurance est également à prendre en compte pour d'éventuelles dégradations extérieures. En tout, le propriétaire prévoyait un budget de 2 200 euros. Les Rhodiens ont largement dépassé le plafond.

Face à cette action de financement participatif réussie, d’autres supermarchés du même groupe ont suivi le mouvement. "Un tiers des magasins Spar Colruyt Group disposent d’un tout nouveau défibrillateur externe automatique", ajoute Silja Decock, responsable presse. "Placés à l’extérieur du magasin, ils seront accessibles sept jours sur sept, jour et nuit, pour tous les habitants du quartier. Les dispositifs ont déjà été installés dans un certain nombre de magasins. Les autres magasins suivront dans les semaines à venir."

La commune nous a également confirmé le retour de l’action sponsoring organisée il y a sept ans. En collaboration avec les autorités, le Spar avait réussi à ramasser plus de 35 000 euros pour les associations de l’entité. "Je crois qu'il est important que les enseignes s'intéressent aux besoins des citoyens de leur ville. C'est du donnant-donnant."