Venus du Portugal, les masques ne sont pas encore arrivés chez le fournisseur.

Comme bon nombre de communes, la Ville du Roeulx a décidé de prendre le taureau par les cornes sur l'épineux dossier des masques. Le collège a ainsi passé une commande pour en obtenir 18.000 en tissus. De quoi pouvoir en fournir deux à chaque habitant de l'entité.

La réception des masques était prévue vendredi et sans perdre de temps, les élus devaient commencer la distribution ce samedi. Échevins, conseillers communaux et conseillers CPAS allaient ainsi se mobiliser pour offrir aux Rhodiens les masques tant attendus.

Malheureusement, il y a eu un retard dans la livraison. "Les masques viennent du Portugal et ne sont pas encore arrivés chez notre fournisseur", indique la porte-parole de la Ville. "Difficile de dire pour le moment quand la livraison pourra être assurée, nous préférons rester prudents. Dès que nous aurons plus d'informations de notre fournisseur, nous communiquerons les détails de la livraison auprès des citoyens."