Le bourgmestre, les échevins et les conseillers ont parcouru toute la commune ce samedi.

Les 8 700 habitants du Roeulx sont désormais équipés de deux masques. Ce samedi, la grande distribution a en effet pu être effectuée dans toutes les boîtes aux lettres de l'entité. Et ce sont les échevins, les conseillers communaux, les conseillers du CPAS et aussi le bourgmestre en personne qui se sont transformés en facteurs le temps d'une journée pour apporter les 17 400 masques aux Rhodiens.

"Nous étions une vingtaine d'élus, de la majorité comme de l'opposition, à être mobilisés ce samedi", commente le bourgmestre Benoit Friart, qui a notamment parcouru la rue d'Houdeng (N55) pour distribuer sa part de masques. "Ce système était possible parce que la commune n'est pas très grande. Mais cela fait aussi partie de notre rôle de mandataires."

Avec les cartons dans le coffre de leur voiture ou, pour certains, accrochés à leur vélo, les élus locaux ont parcouru l'ensemble de l'entité en quelques heures. "Chacun était seul de son côté. L'entité compte environ 3 500 boîtes aux lettres donc chacun avait entre 150 et 200 maisons à faire. Tout s'est très bien passé et les gens qui ouvraient leurs portes étaient évidemment contents de nous voir."

De taille unique, les masques sont conçus en tissu synthétique élastique (polyamide et élasthanne) pour s’adapter à toutes les physionomies (enfant ou adulte). Ils comprennent une poche pour glisser un filtre remplaçable et permettront ainsi d’utiliser les deux filtres fournis par les autorités fédérales. Seule une partie de ces filtres ayant été réceptionnée, de nombreuses rues de l'entité n'ont pas encore été servies. Le reste des filtres sera donc distribué au fur et à mesure de leur arrivée.

© DR