Les organisateurs ont une nouvelle fois prévu de quoi pimenter les deux jours du festival.

Une nouvelle fois sold-out, cette huitième édition du Ronquières Festival accueillera plus de 42 000 festivaliers ces 3 et 4 août. Et comme chaque année, les organisateurs ont prévu quelques petites nouveautés qui viendront égayer la venue des festivaliers.

1) Un espace détente agrandi et plus de mobilier

Avant d'envisager l'installation d'une troisième scène ou l'extension à trois jours de festival, les organisateurs veulent exploiter au maximum le schéma actuel. Tout en essayant de légèrement agrandir l'espace chaque année. Cette fois, c'est la zone détente juste à côté de la scène Tribord (à droite) qui a été élargie de quelques mètres afin de permettre l'installation de davantage de mobilier de détente (pouf, bancs, transats...). Les festivaliers y auront une vue surélevée imprenable sur les concerts.

© BELGA

2) Un nouveau bar lounge avec DJ

Un nouveau bar lounge sera installé dans le bosquet, à côté des hamacs et espaces détente. Un cadre parfait pour chiller entre deux concerts. L’ambiance décontractée y sera assurée par des DJ tout au long du week-end.

3) Encore plus de foodtrucks

Le festival étend encore son offre et proposera pas moins de 40 foodtrucks avec une diversité qui va du hamburger de qualité au menu végane, grande tendance du moment, en passant par des produits plus exotiques (grecs, africains, thaï, etc.). Les foodtrucks seront installés dans la grande allée côté Bâbord et dans l'espace détente agrandi côté Tribord.

4) Une vraie soirée électro

Habituellement, les artistes programmés en soirée sont davantage éclectiques. L'an dernier par exemple, ce sont Passenger, MC Solaar, Etienne Daho puis Henri PFR qui avaient assuré le samedi soir tandis que Lily Allen,Girls in Hawaii, Django Django et Kyo s'étaient succédés le dimanche soir. Pour la première fois, les organisateurs ont misé sur une soirée 100% électro pour le samedi. Dès 22h30, Todiefor assurera d'abord la transition électro-pop avec la prestation du rappeur Lomepal (à 21h) puis 2ManyDjs et Kid Noize mettront le feu au plan incliné. Le dimanche soir, DJ Daddyk K clôturera le festival avec un set spécial pour ses 30 ans de carrière.

© AVPRESS

5) Des actions sur le thème l'environnement et des IST

Le festival relance d’ailleurs avec cette charte une grande action de sensibilisation sur l’impact environnemental des mégots de cigarettes. Diverses actions et concours seront également proposés par les bénévoles Green Team et le stand dédié au développement durable. Le stand de Solidaris va lui aussi innover. La mutualité socialiste a décidé de créer un jeu en réalité augmentée

Voici donc Captain Capote, un jeu 2.0 que les festivaliers pourront télécharger sur leur téléphone. Ensuite, c’est simple, le jeu fonctionne sur le même principe que Pokemon Go : il faut partir à la chasse aux infections sexuellement transmissibles qui sont cachées sur le site du festival. Pour détruire les IST, dessinées sous forme de petites bêtes méchantes, “les joueurs sont invités à récolter des munitions, sous forme de préservatifs virtuels. Lorsqu’une IST est détruite, un message d’information apparaît, les informant sur l’infection en question et les moyens pour s’en prémunir” , explique-t-on chez Solidaris.

6) Plus de toilettes et de bornes cashless

Le confort passe aussi par le temps d’attente dans les files. Depuis quelques années maintenant, le festival fait tout son possible pour améliorer cet aspect. Il ne faut en général patienter que cinq minutes pour accéder au site contre 40 minutes par le passé. Une fluidité que le festival continue d’améliorer d’année en année et qui fait la fierté des organisateurs. Il y aura d'ailleurs encore davantage de toilettes et de bornes cashless pour réduire les temps d'attente.

7) Deux écrans géants pour chaque scène

L'an dernier, deux écrans géants étaient disposés du côté de la scène Tribord et un seul pour Bâbord. Cette année, chacune des deux scènes sera équipée de deux écrans qui seront désormais verticaux. Le but est évidemment d'améliorer le confort des spectateurs qui apprécieront mieux les concerts, même de loin.

© BELGA