Centre

Cette année, le prestigieux concours se déroulait en Suisse, où la cuvée Brut sauvage s'est illustrée.

Le Domaine des Agaises est devenu un habitué des podiums au Mondial du Vin. Cette année, le concours se déroulait en Suisse où la cuvée Brut sauvage a décroché une médaille d'or. Une cuvée qui s'était déjà illustrée en 2008, 2013 et 2016. Les cuvées Brut "classique" et Brut Rosé du Ruffus ont quant à elle déjà remporté l'or à deux reprises au Mondial du Vin.

Même si ça devient une habitude, Arnaud Leroy ne boude pas son plaisir. "C'est vrai que nous avons une médaille d'or quasiment chaque année", explique l'Haulchinois. "Mais ça fait toujours plaisir de voir que nous maintenons un produit de qualité alors qu'il y a de plus en plus de monde qui participe au concours."

Les saintes glaces étant passées, nous avons profité de l'occasion pour faire le point sur l'état des vignes au Domaine des Agaises. "Cette année, nous avons connu deux vagues de gel qui ont causé des dégâts. La première à la mi-avril. La seconde au mois de mai. Le thermomètre est tombé à -1° durant quelques heures seulement, mas ça tombait très tard dans l'année", poursuit Arnaud Leroy. "Pour le moment, nous avons entre 25 et 30% de pertes au niveau des bourgeons. Mais cela pourrait être compensé si les vignes apportent beaucoup de raisin. On le saura dans les prochains mois, si les conditions climatiques nous sont favorables."

Nous sommes donc loin des 50% de pertes que le vignoble avait dû essuyer il y a deux ans à cause du gel. C'est que depuis, les Leroy et leur équipe se sont armés pour limiter la casse. "On l'a d'ailleurs bien vu cette année, le batteur d'air et la tour antigel ont bien fonctionné sur le haut du côteau. C'est une parcelle du bas de quatre hectares qui a surtout souffert. Nous allons sans doute y installer aussi un dispositif l'année prochaine."