Centre

La première édition, en 2018, avait connu un joli succès.

Bonne nouvelle pour les fins palais ! Ces samedi et dimanche 26 et 27 octobre, le salon « c’est bon, c’est wallon », reprendra ses quartiers au Louvexpo, à La Louvière. Fort du succès de la première édition en 2018, le marché du terroir pourra compter sur l’implication de près de 120 producteurs locaux et artisans issus de toute la Wallonie.

"Ce marché du terroir s’annonce comme une grande vitrine du savoir-faire de producteurs wallons qui seront là pour faire déguster et vendre leurs produits", annonce-t-on du côté de l’organisation. Le salon proposera également une pléiade d’animations gourmandes, allant des démonstrations culinaires salées et sucrées qui conjugueront les saveurs wallonnes de 1001 façons à la mise en lumière des talents de chefs de renom en passant par un espace découverte et par une ferme pédagogique à destination des plus petits.

Ce n’est pas tout puisqu’une nouveauté est à pointer du doigt cette année. Étant donné le succès rencontré lors de l’édition 2018, l’espace découverte "zéro déchet" de la ville de La Louvière reviendra dans le cadre du salon mais s’installera cette fois-ci sur près de 500 mètres carrés. "Le zéro déchet y sera abordé via ses multiples facettes, de la prévention à la réutilisation en passant par le tri et le recyclage."

Le service environnement précise encore que "le salon a été imaginé comme une vitrine sur le zéro déchet" afin de permettre à tous d’adopter un mode de vie plus respectueux de la planète. Des ateliers autour de la réalisation d’un multi-usage, d’un produit de lessive ou encore d’un bee wrap (emballage alimentaire), des démonstrations participatives (valorisation de déchets de bois) et des conseils sont au programme.

Au cours de ces dernières années, la ville de La Louvière a multiplié les initiatives en ce sens et a d’ailleurs décroché plusieurs labels. Dans le cadre du salon "c’est bon, c’est wallon", un parallèle sera d’ailleurs fait avec le festival de l’habitat léger, organisé durant ce même week-end à deux pas du Louvexpo, sur la friche Boch.