Tentes, bureaux provisoires, barrières, fléchage... les nouvelles infrastructures de la Croix-Rouge sont prêtes sur le parking de la rue Rosemont à Ronquières. C'est à cet endroit, juste à côté du Plan incliné, que s'apprête à ouvrir le première centre de testing du genre en Wallonie et surtout l'un des premiers centres de vaccination de Wallonie. "Un centre majeur de Wallonie", souligne la ministre wallonne de la santé Christie Morreale (PS).

Les portes de la partie testing s'ouvriront dès ce lundi 18 janvier. Accessible du lundi au samedi et de 10h à 18h (prise de rendez-vous prochainement disponible via https://testcovid.doclr.be), le dispositif comprendra cinq lignes en drive-in avec une capacité de 750 tests PCR par jour qui pourra grimper au-delà de 1 000 tests en cas de nécessité. Il sera aussi possible de se faire tester à pied via des cabinets provisoires installés dans ce village de testing mis en place par la Croix-Rouge en collaboration avec la Ville de Braine-le-Comte, la province de Hainaut et le SPW.

Ce village de testing de la Croix-Rouge sera le deuxième du genre en Wallonie, après celui installé à Liège Airport. Le site du plan incliné de Ronquières a été choisi pour sa situation géographique centrale, à proximité de l'autoroute E19. Pour les automobilistes venant de l'autoroute, il suffira en effet de suivre la route Baccara pour se rendre jusqu'au parking à l'entrée de la rue Rosemont, à côté des bateaux-mouches. 

Mais la plus grande nouveau réside évidemment dans le volet vaccination qui sera lui aussi prochainement accessible. "Les lignes de vaccination seront prêtes pour début février", confie le cabinet de la ministre de la santé. Dans un premier temps, ce centre de vaccination sera réservé au personnel soignant. Mais dans les prochains mois, lorsque la campagne de vaccination s'intensifiera, il est prévu que ce centre devienne un véritable point de repère de la vaccination ouvert à l'ensemble de la population.

Après les maisons de repos et le personnel des soins de santé, puis les catégories à risque, la population "hors risque" devrait en effet pouvoir se faire vacciner à partir de juin prochain. Là encore, la Belgique dépendra des livraisons de vaccin. Un calendrier précis n'est donc pas encore à l'ordre du jour. D'ici là, beaucoup de choses peuvent changer, avec l'autorisation probable d'autres vaccins, etc. Mais il est déjà établi que la vaccination se fera principalement via de grands centres de vaccination comme celui qui voit le jour à Ronquières.