Avec plus de 350 lits (275 à la maison de repos et 74 logements en résidences services), la Maison de Mariemont (à Morlanwelz) est l'établissement qui accueille le plus grand nombre de personnes âgées de toute la région du Centre. La résidence avait été plutôt épargnée lors de la première vague au printemps dernier. Et elle l'était encore jusque récemment. Malheureusement, la Covid-19 a fini par jouer les troubles-fêtes.

"Un cantous (Ndlr : les cantous sont des lieux de vie communautaire séparés) est particulièrement touché et nous avons deux autres cas dans un autre service", déplore Valéry Goblet, le directeur général. "A chaque fois, la porte d’entrée de la contamination semble être liée à une source extérieure (famille qui n’a pas respecté notre protocole et prestataire de soins extérieur). Les résidents touchés sont isolés de manière stricte et les familles sont évidemment mises au courant de manière individuelle."

La maison de repos morlanwelzienne attend désormais un dépistage complet des résidents et des 230 membres du personnel. "Il y a une semaine, j’ai interpelé l’AViQ afin de pouvoir accéder à un testing généralisé de nos résidents. J’ai réitéré cette demande ce week-end et elle semble maintenant pouvoir être possible. L’ensemble de notre personnel sera également retesté normalement ce jeudi. Ces deux testings nous permettront d’avoir une vision plus claire de notre situation et de pouvoir adapter notre position en conséquence."

En attendant, la direction a décidé de prendre des mesures drastiques. Les visites sont suspendues depuis mardi et les repas sont désormais pris en chambre. "Et ce, pendant 14 jours soit jusqu’au 9 novembre. Les résidents peuvent continuer à circuler dans l’institution avec port du masque que nous leur fournirons", précise Valéry Goblet. "Je peux vous assurer que l’ensemble de nos équipes restent mobilisées, professionnelles et font leur possible pour vous rendre cette période la moins difficile possible. Soyez également assurés que nos résidents seront suivis de manière individuelle et que nous adapterons nos règles au cas par cas."

Cette situation n'est malheureusement pas isolée. Plusieurs autres maisons de repos de la région sont également touchées par des cas de Covid-19. Et ce, malgré toutes les mesures de précaution prises. Exemple aux Jardins de Scailmont, à Manage. Là-bas, au moins 14 personnes sont malades. 

"Nous devons continuer à tester tous les habitants et nous allons également tester tous les collaborateurs", communique la direction. "Dès que cela sera fait, nous allons réaliser une cohorte dans un étage, c'est à dire que nous allons rassembler tous les habitants positifs ensemble. Cela leur permettra de pouvoir sortir de leur chambre et même de profiter d'une partie du lieu de vie et du jardin."