La situation est urgente à la rue Tienne à Coulon. L’ASBL seneffoise, Les Amis des Animaux, lance un véritable appel à l’aide aux habitants de l’entité et aux amoureux des quatre pattes. "C’est toujours avec des crampes au ventre que l’on publie ce genre de poste, on n’a pas envie de devoir l’écrire, mais la réalité est bien-là, il faut l’accepter", écrit l’ASBL. "Du 01/01/2021 au 31/03/2021, nous avons accueilli 48 % de petits protégés en plus par rapport à l'année passée à la même période ! On se noie… les chaton sarrivent par dizaine, leur maman aussi quand nous avons la chance de l’avoir."

Les bénévoles croulent sous le travail.Submergées par les demandes de prises en charge de chatons et d’adultes, les familles d’accueil sont en nombre insuffisant. "Les familles actuelles poussent les murs, dégagent des pièces chez eux, qui n’étaient pas attribuées à l’accueil de petits protégés", explique l’ASBL. "Certains doivent être biberonnés et parfois ne survivent pas, malgré tout on essaie. Les adultes arrivent aussi, en nombre, sans parler des 42 animaux que nous avons en parrainage et les 12 autres qui sont actuellement en longue convalescence et pas encore proposés à l’adoption."

Et comme beaucoup, l’arrivée du coronavirus a accentué la charge de travail. "La covid ne nous a pas aidés et le confinement total de l’année passée en pleine saison de reproduction nous a empêchés de trapper et stériliser, avec pour conséquence la situation actuelle", poursuit le président.

C’est pourquoi l’ASBL demande de l’aide. "La saison ne fait que commencer ! C’est l’hécatombe, nos stocks et nos fonds se vident et notre énergie aussi", poursuit l’association. "L’année passée, nos honoraires vétérinaires et médicaments montaient à quelque 150.000 €, les autres frais comme le labo, les identifications, les passeports atteignaient quasi 20.000 €. La nourriture et les soins à plus de 20.000 € : nourriture spéciale pour les diabétiques, les insuffisances rénales, les thyroïdiens, les mères à remplumer, les bébés à sevrer, etc.. Vous vous imaginez avec nos 48 % d’animaux accueillis en plus que l’année passée rien qu’au premier trimestre ?"

L’association a besoin en urgence de nourriture pour chaton et de litières. Tout don peut être déposé au refuge sur rendez-vous, ou via le bouton de la page Facebook « faire un don ». Les bénévoles recherchent également des familles d’accueil et des trappeurs pour les pensionnaires. Si vous êtes intéressés, vous pouvez passer par l’adresse mail info@lesamisdesanimaux.be.