Centre

Les actionnaires britanniques étaient à Soignies pour officialiser l'accord.

C'est officiel depuis ce jeudi : la société Les Carrières du Hainaut, leader européen dans l’extraction et la transformation de la pierre bleue, passe dans les mains du groupe industriel britannique SigmaRoc contre une valeur d’acquisition totale de 81,3 millions d’euros. "C'est une excellente nouvelle pour la pérennité des Carrières du Hainaut", se réjouit Christophe Daulmerie, CEO des Carrières du Hainaut. "Ce nouvel actionnaire va sécuriser notre avenir grâce à sa volonté de très long terme. Ils vont accompagner le développement de l'entreprise."

L'arrivée de SigmaRoc permettra en effet la poursuite des activités grâce à un nouveau financement de 8 millions d’euros visant à assurer la finalisation de son projet d’extension devenu indispensable. En 2013, les Carrières du Hainaut ont en effet lancé un long processus visant à étendre leur zone d’extraction de 117ha, qui s’ajoute à la superficie du gisement actuel de 235ha. Puisque la révision du plan de secteur vient d'être acceptée par le Gouvernement wallon, le projet pourra enfin se concrétiser grâce à ces investissements.

Cela débutera dès 2020 par la construction des nouvelles voiries périphériques au site afin de dévier les routes actuelles pour ensuite exploiter l'espace laissé libre. L’érection de merlons périphériques, permettant de mieux protéger les riverains, et les premiers travaux de terrassement prévus pour fin 2020, début 2021. L’extraction des premiers blocs de pierre bleue dans la nouvelle partie du gisement est espérée en 2021 tandis que la construction d’une nouvelle unité de concassage se fera en 2022, suivie de la déconstruction de l’installation existante en 2023. "Le nouveau gisement permettra d'exploiter de la pierre bleue pour encore 100 ans."

© SH

Pour conclure l'accord, les patrons de SigamRoc étaient de passage sur le site de la carrière de Soignies ce vendredi. "C'est un réél priviège de pouvoir racheter cette entreprise. Notre groupe est encore très jeune. Avec mes associés, nous avons créé l'entreprise fin 2016 mais nous avons déjà atteint une belle taille et nous avons encore plein d'ambitions pour encore nous accroitre", signale Max Vermorken, CEO de SigmaRoc.

"Le développement économique de notre ville est très important", commente de son côté la bourgmestre Fabienne Winckel (PS). "Sur notre territoire, on compte 28 000 habitants et 14 000 emplois. C'est donc très important d'être partenaire des différents acteurs économiques présents dans la commune. En tant que Sonégiens, nous sommes vraiment amoureux de cette pierre bleue. Notre ville est d'ailleurs est véritable show-room à ciel ouvert. Il y a de la pierre bleue chez chaque Sonégien."

En termes d'emploi, l’activité des Carrières du Hainaut génère aujourd’hui près de 3 000 emplois directs et indirects. "La venue de SigmaRoc permet de sécuriser ces emplois. Nous visons aussi à augmenter les activités autour du granulat, avec à la clef de nouveaux emplois dans un moyen terme", ponctue Christophe Daulmerie.

© DR