Centre

La SNCB entend coller aux habitudes des voyageurs.

D’ici le 5 août prochain, la SNCB adaptera l’horaire des guichets de plusieurs gares belges. Dans la région du Centre, les gares de Binche et de La Louvière-Centre sont concernées. Les guichets seront fermés tout le week-end à Binche et seront fermés le dimanche dans la Cité des Loups.

Cette nouvelle ne ravit pas grand-monde alors que depuis quelques années, des efforts sont fournis pour pousser les citoyens vers les transports en commun. “ Lorsque j'ai été informé de cette décision fin de semaine dernière, j'ai d'abord voulu comparer les nouveaux horaires avec les anciens ”, précise Jacques Gobert (PS), bourgmestre de La Louvière.

Jusqu'ici, le guichet était ouvert du lundi au vendredi de 06h30 à 13h45 et du samedi au dimanche de 07h à 14h15. Dès le mois d'août, ils ouvriront 15 minutes plus tard en semaine et seront fermés le dimanche. “ Je présume que la SNCB souhaite coller aux habitudes des voyageurs. Mais ce qui nous inquiète plus fondamentalement, c'est que c'est toujours moins, moins, moins. ”

Le bourgmestre de La Louvière interpellera le ministre de la mobilité François Bellot (MR) très prochainement. De son côté, la SNCB a justifié ce choix par les habitudes et comportements des clients, toujours plus nombreux à quitter les guichets au profit des automates ou des achats en ligne.

Des arguments qui ne parviennent pas à convaincre les élus locaux, pas plus que la CGSP Cheminots ou la CSC-Transcom, qui estiment « qu’il s’agit d’une nouvelle offensive de déstructuration du service public » et « d’un nouveau pas vers la déshumanisation et la désertification des gares. »

Ce mercredi, la CSC-Transcom a envoyé un courrier aux 37 bourgmestres wallons concernés afin de les inviter à "raisonner" la SNCB et leur rappeler "que cette diminution de l'offre aura un impact considérable sur l'attractivité de la gare située dans leur commune".