A défaut de Grand nettoyage de printemps, annulé à cause du confinement et de la crise sanitaire, les citoyens pourront participer au Grand nettoyage d'automne. L'action de Be WaPP sera menée dans toute la Wallonie du 24 au 27 septembre. Et inévitablement aussi dans la région du Centre où des nombreuses équipes se sont formées pour quadriller des zones potentiellement salies par les déchets et les dépôts sauvages.

Exemple dans l'entité de Seneffe où des équipes seront présentes à Feluy, Arquennes ou Familleureux pour ratisser les lieux. Idem à Ecaussinnes ou quatre groupes sont prévus dans des zones plus ou moins étendues, ou encore à Soigines et Braine-le-Comte où les chemins campagnards seront passés au peigne fin. Du côté de La Louvière, une attention sera portée sur des zones plus urbanisées mais aussi le long du canal historique du Centre.

Certaines de ces équipes, formées par des associations, de simples citoyens ou parfois des groupes politiques, sont déjà clôturées. Mais d'autres sont toujours ouvertes aux inscriptions. Pour les rejoindre, il suffit de naviguer sur la carte disponible sur le site internet de Walloniepluspropre.be puis de sélectionner sa région et une équipe ouverte.

Il est aussi possible de lancer sa propre équipe avant le 17 septembre à minuit. Cette inscription permet de recevoir gratuitement, à la maison, le matériel pour passer à l’action : un gilet fluorescent, une paire de gants de protection ainsi que des sacs bleus pour les PMC et des sacs blancs pour les autres déchets.

En revanche, les élèves des écoles ne se rendront exceptionnellement pas dans les rues. Situation sanitaire oblire... Les écoles pourront toutefois participer à un Grand Nettoyage de Printemps d’un nouveau genre. Les élèves seront invités à participer à une journée dédiée à la propreté et aux déchets au sein de leur établissement. Des activités en lien avec la thématique seront proposées par Be WaPP à toutes les écoles inscrites.

Organisé pour la 6e fois, ce Grand nettoyage se veut être davantage qu'un simple ramassage de déchets ou une large mobilisation citoyenne. "Il vise à conscientiser les générations actuelles et futures à la malpropreté ambiante de manière à faire changer les comportements de manière durable", explique Be WaPP. "Une personne qui participe une fois au Grand Nettoyage de Printemps ne jettera plus jamais de déchets dans la nature et n’hésitera pas à inciter ses proches à en faire autant."