Des Réguénaires ont fait sécession pour créer leur société. On y retrouve le président de l'ADF, Gautier De Winter

La rumeur était dans l'air à Binche. Elle a été confirmée jeudi matin avec une annonce officielle. Une nouvelle société de Gilles voit le jour. L'événement n'est pas anodin, il faut remonter dix-huit ans en arrière pour retrouver la dernière création d'une société. À l'époque, des Incas avaient quitté leur groupe pour créer les Arpeyants.

Cette fois-ci, ce sont des Réguénaires qui prennent le large pour former leur propre société, les Irréductibles. La société a été officiellement fondée le 16 août avec 32 membres fondateurs qui, lors de leur première assemblée, ont élu à l'unanimité un comité de 16 personnes. Gautier De Winter se retrouve ainsi président d'une nouvelle société.

Président de l'ADF, Gautier De Winter risquait de devoir céder sa place à la tête du folklore binchois après un coup de théâtre survenu l'an dernier. À la suite de dissensions internes, le Binchois n'avait pas été renouvelé dans sa fonction de président des Réguénaires qu'il occupait depuis 18 ans. Un coup dur qui aurait dû en entraîner un autre : seul un président de société peut présider l'ADF.

Happy end pour le mélodrame qui a agité les Réguénaires et le folklore binchois l'an dernier ? Les Irréductibles ont en tout cas le sourire et semblent motivés. "Le choix du notre nom est le fruit de longues discussions, car c'est parti pour durer", commente Gautier De Winter. "Nous avons finalement choisi les Irréductibles, un nom qui n'avait jamais été utilisé pour une société de Gilles à Binche ou ailleurs. Ça correspond bien à notre projet et à ce que nous sommes, à savoir une bande de copains qu'on a essayé de déstabiliser mais qui a tenu bon."

Chaque société doit avoir son local. Les Irréductibles ont pris leurs quartiers au Tourisme, café de la Grand-Place. Pour ce qui est des batteries, si certaines sociétés dans les petits villages peinent à trouver leurs musiciens, ce n'est pas le cas à Binche. "Nous avons déjà beaucoup de demandes, nous allons procéder à des auditions", annonce Gautier De Winter.

Les Irréductibles occuperont leur local pour les Fêtes de Septembre et présenteront leur projet au grand public. Quant à leur première sortie folklorique, elle est prévue le 27 janvier, pour la répétition de batterie. Si un carnaval se prépare un an à l'avance, la nouvelle société, créée à mi-chemin dans le calendrier, est prête à relever le défi. "C'est un grand événement pour nous, nous sommes tous très motivés. Même si la moyenne d'âge du groupe est assez jeune, nous avons l'impression d'être à nouveau des gamins qui vont sortir pour la première fois", sourit Gautier De Winter.

Faut-il s'attendre à des tensions entre les Réguénaires et les Irréductibles ? "Non", répond d'emblée le président. "C'est comme dans un couple, quand ça ne fonctionne plus, on se sépare. Nous espérons que notre société va bien fonctionner et nous souhaitons que les Réguénaires fassent aussi un bon carnaval. Et de manière générale, la création d'une nouvelle société, c'est beau pour notre folklore. L'année passée, il y avait eu le retour des Marins. L'année d'avant, la création des Ladies. Tout cela montre que le carnaval de Binche est bien vivant, c'est une bonne chose pour tout le monde. Nous sommes là avant tout pour nous amuser."