Une mesure prise pour lutter contre les rassemblements en pleine crise sanitaire.

Le retour des beaux jours a manifestement mis à mal le sens des responsabilités de nombreux citoyens. Alors qu’il est clairement demandé à chacun de rester chez soi afin d’éradiquer le plus rapidement possible l’épidémie de covid-19, les espaces publics ont été pris d’assaut ce week-end. À tel point que les communes sont contraintes de durcir le ton et de prendre de nouvelles dispositions.

Dans la Cité des Loups, le bourgmestre, Jacques Gobert (PS), a ainsi pris la décision de fermer les accès de tous les parcs et espaces verts situés sur le territoire, en ce inclus le site des étangs de Strépy. Une disposition forte, destinée à garantir la sécurité de tous alors que les dispositions du comité national de sécurité en termes de rassemblements publics et de respect de la distanciation sociale ne sont pas respectées.

"Il faut rappeler que les rassemblements sont interdits et que le confinement et le respect des règles sanitaires de base sont à ce jour les meilleurs et les seuls remparts contre la propagation du virus", insiste encore le bourgmestre. Visiblement, le message a du mal à passer auprès de certains citoyens. Leur comportement irresponsable conduit inévitablement à des mesures plus drastiques et contraignantes encore.

Par ailleurs, le bourgmestre rappelle qu’il est inutile de sortir les plastiques et cartons dans le cadre de la collecte en porte-à-porte assurée par l’intercommunale Hygea. Cette dernière fait en effet face à une réduction de ses effectifs et privilégie de ce fait les collectes des déchets ménagers. Il est demandé à la population de ne plus déposer les sacs bleus et cartons sur le trottoir et de rentrer ceux qui avaient éventuellement déjà été sortis.