Ce mardi, le silence était de mise à 12h01 afin de rendre hommage aux personnes disparues suite aux violentes inondations dans l’est du pays la semaine dernière. Une trentaine de personnes, dans un bilan provisoire, y a perdu la vie, alors que des milliers de personnes ont tout perdu. Dans la région du Centre, les services de secours ont souhaité participer à ce deuil national fixé à 12h01.


À La Louvière, les sirènes de la zone de police locale de La Louvière ont retenti à midi pile en l’espace d’une minute. Les policiers ont d’ailleurs été accompagnés de citoyens, souhaitant eux aussi montrer leur soutien envers les sinistrés et les familles des victimes. L’ambiance était au recueillement ce mardi.

D’autres zones de police dans la région ont suivi le pas. C’est le cas de la zone de police de la Haute Senne, dont les membres du personnel ont respecté une minute de silence "en témoignage de compassion envers les victimes et leurs proches suites aux inondations qui ont touché une grande partie de notre pays."

Une minute de silence a également été observée sur la zone de police Mariemont. Samedi dernier, quatre membres du service circulation de la zone de police ont été prêter main-forte à la zone de police Aiseau-Presles/Châtelet/Farciennes dans leur mission. Un élan de solidarité afin d’aider les policiers voisins qui travaillent sans répit sur le terrain depuis jeudi dernier.