Centre Bien située sur la carte du potentiel éolien, Estinnes voit poindre de nombreux projets.

Estinnes, une commune dans le vent ? Oui, et pas qu’un peu. La commune rurale et ses alentours sont en effet traversés par des courants qui leur ont valu une place de choix sur la carte du potentiel éolien dessinée par la Wallonie. De quoi faire saliver les promoteurs.

Actuellement, Estinnes abrite déjà les plus grandes éoliennes d’Europe. Mais voilà que de nouveaux projets pointent le bout du mât. Certains ne concernent pas directement Estinnes, mais des communes voisines. Si bien que s’ils aboutissent, les éoliennes pourraient se dresser à perte de vue dans le paysage estinnois.

Sur un terrain agricole situé entre le chemin de Grand Reng et la rue Paul Pasture à Erquellines, un parc de 5 éoliennes pour une puissance totale de 25 MW pourrait sortir de terre. Une séance d’information sera organisée le 20 février au centre culturel de Solre-sur-Sambre.

Un autre projet est par ailleurs sur les rails, à cheval sur Merbes, Erquelinnes et Estinnes. Il porte sur 7 éoliennes, dont une serait plantée sur le territoire estinnois. La commune a déjà manifesté son opposition sur ce dossier.

Enfin, un troisième projet est évoqué pour le village d’Harmignies. Il s’agit en fait de l’extension du parc existant. Trois éoliennes verraient le jour dans le hameau montois, tandis qu’une autre serait plantée sur Estinnes. Pour ce projet, une réunion d’information sera organisée le 14 février à la salle Calva d’Harmignies.

Les Estinnois sont invités à se prononcer sur ces trois projets. L’avis du collège est clair. "Nous sommes très favorables à l’énergie verte évidemment, mais notre position a toujours été claire. Nous ne pouvons pas nous faire encercler d’éoliennes et avoir des problèmes de covisibilité", indique la bourgmestre Aurore Tourneur. "Nous sommes donc opposés à l’implantation de nouveaux projets. Par contre, l’extension du parc existant semble plus pertinente. Ca n’aurait pas de sens de s’opposer à ces éoliennes-là, car le parc existe déjà."

Reste à voir dans quelle mesure la voix d’Estinnes sera entendue…

Electricité gratuite? Pourquoi pas!

L’information a fait le buzz la semaine dernière. À Crisnée, les habitants pourraient bien bénéficier de l’électricité gratuite grâce à une éolienne installée par la commune. Les quelque 3400 habitants du village devraient tout de même payer encore les frais de transport et l’utilisation du réseau. Mais ils pourraient ainsi voir leur facture diminuer de 30 %.

Possible à Estinnes ? Actuellement, le grand parc éolien fait l’objet d’une convention à travers laquelle le promoteur Windvision s’engage à financer sur la commune des projets liés au développement durable. "On pourrait soit négocier une nouvelle convention. Nous sommes d’ailleurs déjà en train de discuter à ce propos", confie la bourgmestre Aurore Tourneur. "Soit on envisage pour l’extension du parc une éolienne un peu différente avec, pourquoi pas, une participation de la commune. Il n’y a pas encore eu de discussion avec Windvision sur ce sujet. Mais si l’extension devait aboutir, nous pourrions en parler."