Pour qu'ils soient plus visibles des collecteurs.

Depuis 2017, les communes de Merbes-le-Château et Estinnes mènent un projet-pilote visant la mise en place d’un nouveau mode de collecte,. Les sacs blancs ont ainsi disparu pour laisser place d'une part à des sacs verts, destinés aux déchets organiques, et d'autre part à des sacs bruns, destinés aux déchets résiduels. Des containers ont par ailleurs été mis en place pour récolter les papiers et les cartons. Aucun changement n’a été opéré pour les sacs PMC.

Une idée intéressante mais qui évoluera dans les prochains jours puisque l’intercommunale Hygea a constaté que ces deux couleurs, plutôt foncées, posaient des problèmes de visibilité. "Nous n’avons pas eu de plaintes mais nous avons posé un constat. Les collecteurs sont en route dès le matin et dans l’obscurité, il leur était parfois difficile de faire la distinction ou même d’apercevoir les sacs", explique-t-on du côté de l’intercommunale.

Cette dernière a dès lors décidé d’éclaircir la couleur des sacs. Celui pour les déchets organiques arbore désormais un vert plus vif tirant légèrement vers la jaune tandis que celui pour les déchets résiduels est devenu brun clair. "Il faut garder à l’esprit qu’il s’agit d’un projet-pilote et que nous avançons donc à mesure des expériences menées sur le terrain par les citoyens et les collecteurs." Bien sûr, les "anciens" sacs seront toujours ramassés.

"Les nouveaux rouleaux seront commercialisés dès que les commerçants auront écoulé leurs stocks précédents. Nous ne voulons pas leur imposer de deadline, ni aux citoyens, car il s’agit d’un projet-pilote et que nous ne souhaitons pas gaspiller les sacs et donc l’argent des citoyens. Il est possible que les citoyens d’Estinnes disposent des nouveaux sacs dans une semaine comme dans un mois." Pour le reste, le projet se veut plutôt concluant.

Entre 2017 et 2018, ce sont 25,4 % à Estinnes et 10,7 % à Merbes-le-Château de déchets en moins qui ont été produits annuellement par habitants. On est ainsi passés de 119 kilos produit par habitant chaque année à 89 à Estinnes. Rappelons que le Plan Wallon des Déchets prévoit une collecte sélective des déchets organiques à l'horizon 2025 dans toutes les communes wallonnes. Les enjeux sont donc importants.