Cette année, Binche ne vibrera pas au rythme des tambours. Le carnaval est annulé, et les principaux concernés préfèrent réserver leur énergie pour l'an prochain. L'ADF a en effet sondé les différentes sociétés. "Notre carnaval est un carnaval populaire qui est vécu par l'ensemble de la population. Nous avons préféré ne rien faire, plutôt que de nous lancer dans un carnaval au rabais", explique Daniel Pourbaix, président intérimaire de l'ADF.

Il fera donc calme dans la Cité des Remparts pour les Jours Gras. D'ailleurs, la police y veillera. Pour rappel, les rassemblements de plus de quatre personnes sont toujours interdits en extérieur. D'autres interdictions viendront s'ajouter pour l'occasion. "Tout événement sur la voie publique sera interdit comme le veut l'arrêté ministériel en période covid. De même, la consommation de boissons alcoolisées sur la voie publique et les sorties déguisées seront interdites. En fait, les exceptions qui valent habituellement pour le carnaval ne sont pas autorisées cette fois-ci ", prévient Laurent Raspe, chef de zone de la police Binche-Anderlues. "Les patrouilles seront renforcées lors des jours gras, davantage dans un but préventif que répressif. Nous comptons sur la bonne coopération de tous. Moi-même, à Fauroeulx, j'ai fait le Gille sans interruption pendant 46 ans. Ça va faire la deuxième année que je suis privé de carnaval. C'est toujours compliqué quand on est amoureux du folklore, mais il faut faire avec, ça ne sert à rien de braver l'interdit."

Les Gilles ne battront pas le pavé à Binche, mais ils pourraient flotter dans les airs. En effet, pour compenser l'annulation, le bourgmestre propose un geste symbolique et inédit. "D'autres folklores, à Mons ou à Ath, ont l'habitude de sortir les drapeaux. Cette année, nous proposons de faire la même chose à Binche", explique Laurent Devin. "Un drapeau représentant la célèbre et intemporelle affiche de Louis Buisseret sera en vente dès ce mercredi à l'Office du Tourisme au prix de 25 euros. L'argent récolté servira à alimenter la cagnotte composée par l'ADF pour les artisans. Nous invitons les Binchois à accrocher ce drapeau à leur fenêtre dès le vendredi qui précède les jours gras."

L'Office du Tourisme proposera également un masque aux couleurs de Binche et rehaussé de la devise "Plus Oultre" au prix de 5 euros, ou encore des stickers du carnaval pour 2,5 euros. Là encore, l'argent récolté servira à alimenter la cagnotte de l'ADF. "Nous avons mis cette cagnotte en place après avoir consulté les artisans, et elle rencontre un franc succès", souligne Daniel Pourbaix. "Elle a déjà bien fonctionné auprès des différentes sociétés carnavalesques. D'autres sont venus l'alimenter de leur propre initiative comme un marchand de fruits et légumes qui vend des oranges ou un cafetier qui vend des t-shirts. Ils reversent leurs bénéfices pour les artisans. Avec la Ville, c'est un nouveau coup de pouce important."

© D.R.

© D.R.