Depuis leur habitation, les habitants du quartier de la rue du Caudia, à Manage, ne cessent d'entendre passer les camions et voitures qui défilent sur l'autoroute E42. Et pour cause, les maisons se trouvent juste en contre-bas de cette dorsale wallonne qui relie Tournai à Liège en passant par Mons, Charleroi et Namur. Mais, comme à d'autres endroits également confrontés à ce problème de nuisances sonores, les riverains risquent bien d'encore devoir patienter avant de voir un mur anti-bruit s'ériger.

"En décembre 2019, j'évoquais les troubles et nuisances sonores subis, depuis 1992, par les habitants de la rue du Caudia", explique la députée Sophie Pécriaux (PS) qui a interpellé le ministre wallon de la mobilité Philippe Henry (Ecolo). "Ce site visé classé priorité 1 quant aux nuisances sonores. Le ministre avait à l'époque indiqué que la Direction des Études environnementales et paysagères réétudiait l'ensemble de la zone afin de mettre en place un ou plusieurs dispositifs de réduction des nuisances sonores adéquats."

Le lancement des travaux prioritaires était prévu pour le deuxième semestre 2020. Mais rien n'a bougé. Cela fait donc plus de 28 ans que les habitants de Manage subissent ces nuisances sans recevoir de solution. Le ministre n'a d'ailleurs pas répondu à l'interpellation de Sophie Pécriaux. Il a en revanche fait le point sur le projet de cartographie du bruit dans une question écrite posée par le député François Desquesnes (cdH).

"Une enveloppe de 25 millions d’euros est dédiée à la thématique Bruit", explique le ministre. "Une sélection des projets permettant de maximiser l’impact sanitaire sur la population a dû être réalisée. Sur base de cette sélection, une coordination avec les différents acteurs est menée afin de planifier les travaux en vue de l’exécution de ceux-ci sur la période 2021-2025."

En 2017, une étude avait identifié le site à hauteur de la rue du Caudia comme classé en Priorité 1, soit 168e sur 1 152 sites identifiés le long des autoroutes. "La sélection des sites sur lesquels nous intervenons avec des dispositifs antibruit se fait à l’aide de la cartographie du bruit routier qui est réalisée tous les 5 ans", poursuit le ministre. "La dernière cartographie du bruit routier date de 2017 et la prochaine cartographie sera réalisée en 2022. Les zones les plus affectées par le bruit sont logiquement traitées prioritairement."

Selon cette logique, la rue du Caudia devrait recevoir son mur anti-bruit en priorité. Mais les riverains attendent désormais la véritable concrétisation avant de s’enthousiasmer. En 2005 déjà, le ministre Michel Daerden (PS) annonçait  au député manageois Philippe Fontaine (MR) que "ce dossier devrait normalement pouvoir faire l'objet d'une adjudication en 2006." On attend toujours...