Centre

La police espère cependant éviter la confrontation avec les grévistes

Ce lundi, plusieurs riverains s’inquiétaient de la présence de plusieurs policiers solidement équipés sur le territoire manageois. Plusieurs camionnettes et des policiers en tenues complètes, avec casques et boucliers, étaient ainsi signalés. En réalité, ceux-ci sont mobilisés mais ne sont pas en intervention.

« Des grévistes occupent le site NLMK de La Louvière depuis quelques jours. Quelques-uns d’entre eux se trouvent également sur le site de Manage mais ils sont peu nombreux. Un huissier s’est présenté sur les lieux pour les faire évacuer mais jusqu’ici, le climat est plutôt calme », souligne-t-on du côté de la police de Mariemont.

Les équipes sont donc mobilisées et prêtes à intervenir en cas de besoin mais aucun mot d’ordre n’a été donné en ce sens. « S’il devait y avoir un mouvement de protestation sur le site manageois, la donne serait différente, la situation serait réévaluée. L’objectif aujourd’hui, c’est d’éviter la confrontation entre services de police et manifestants. »

Pour rappel, depuis le début de la semaine dernière, une délégation du site NLMK de Clabecq, concerné par une lourde restructuration, occupe le site louviérois. Ce vendredi, la direction du groupe avait demandé la libération des sites de La Louvière et Manage, évoquant de lourdes « conséquences sur la marche des installations et la mise en difficulté des travailleurs et des clients. »