Comme chaque année, quinze jeunes conseillers de 5e année primaire de l’entité de Manage ont prêté serment en présence du bourgmestre, Bruno Pozzoni . Une tradition un peu différente cette année, au vu de la situation sanitaire. La prestation de serment s’est déroulée à distance, le 17 mars passé. Les autorités ont absolument voulu maintenir le conseil des enfants. " Habituellement, l’ événement a lieu en présentiel à la commune de Manage, mais le conseil communal des enfants se modernise et s’adapte", déclare Bruno Pozzoni. " Les nouveaux élus pourront dire plus tard qu’ils ont prêté serment par vidéoconférence. J’espère que ces actes seront à nouveau posés à 18 ans afin d’apporter des idées originales et rajeunir la politique !"

Le conseil communal des enfants n’a pas eu d’autres choix que de se réinventer. Pour leurs prochaines rencontres, deux plans sont envisagés. "Si le code rouge est maintenu, les réunions se feront évidemment par zoom. Il est hors de question de rassembler plusieurs adolescents d’écoles différentes, et de prendre des risques", précise l’échevine-présidente, Kim D’ Hauwer Pinon. "C’est pourquoi nous avons vérifié que l’ensemble des jeunes conseillers avait accès à internet et à un appareil pour assister aux conseils. Si ce n’est pas le cas, l’administration est évidemment ouverte pour eux." Les autorités se tiennent bien entendu au courant de l’évolution de la situation, et se préparent à d’autres changements possibles.

Basé sur la citoyenneté et la démocratie, l’assemblée regroupe chaque année des élèves de 5e et 6e années primaires des écoles de l’entité manageoise, tous réseaux confondus. Ils sont élus démocratiquement tous les 2 ans et deviennent les représentants de leur génération. Une fierté pour les petits. "C’est une période difficile pour eux aussi et pourtant, ils ne perdent pas foi en la démocratie", confie Kim D’ Hauwer Pinon. "Ils avaient le sourire aux lèvres, fiers de pouvoir s’investir dans leur école."

Tous les nouveaux conseillers ont eu l’occasion d’énoncer leurs projets et idées lors d’une prise de parole. "Le coronavirus a véritablement touché nos plus petits", constate Kim D’ Hauwer Pinon , qui les accompagnera tout le long de leur mandat. "Ils étaient très soucieux des personnes âgées, et ont rappelé l’importance des gestes barrières. C’est étonnant, mais rassurant, de les voir autant impliqués." Les jeunes étaient également préoccupés de l’environnement, visiblement sensibilisés par les campagnes de la commune.

Les enfants ont découvert en exclusivité leur nouvelle écharpe et ont été invités à venir les retirer chacun à leur tour au sein de l’administration communale. Les jeunes conseillers pourront donc fièrement afficher leur nouvel objet lors d’ évènements officiels .