C'est sans public mais lors d'un conseil communal retransmis en directe sur les réseaux sociaux que Marcel Couteau va rendre les armes ce lundi 25 janvier. Lors de cette séance forcément très spéciale, le conseiller communal va officialiser sa démission et céder son siège à sa colistière de la liste Alternative Laurence Rassart. Marcel Couteau refermera ainsi une longue et belle page de 53 années de vie politique et de plus de 50 années de présence au conseil communal.

Tout avait débuté pour lui en 1968 lorsqu'il fut élu député à la Chambre pour l’arrondissement de Soignies. Deux années plus tard, le 11 octobre 1970, il marquait l'histoire du Roeulx en rejoignant le conseil communal via la liste Alliance démocratique et en devenant ainsi le premier élu rhodien de mouvance communiste. Ce fut le début de plus de cinquante années de présence au conseil communal, sans interruption.

Durant cette longue carrière, Marcel Couteau a pris une place importante dans la vie de sa commune. D'abord échevin des travaux dès 1977, il a ensuite porté l'écharpe de bourgmestre de 1982 à 1985. Le Rhodien fut aussi cadre permanent du PCB (Parti communiste de Belgique), membre du Comité Central et du Bureau Politique mais aussi secrétaire francophone à l’organisation pendant de nombreuses années.

Bref, sa carrière politique a été bien remplie. Mais l'ancien bourgmestre, aujourd'hui âgé de 87 ans, a décidé de passer le relais à la jeunesse. Honoré en octobre dernier pour son 50e anniversaire en tant que membre du conseil communal, il avait annoncé vouloir poursuivre encore quelques mois. "Je voulais encore me battre un peu", confiait-il. "Et après, je laisserai ma place aux jeunes. Je sais déjà que la relève est assurée avec quelqu'un comme Grégory Lucas qui est un bon conseiller communal."

C'est donc une grande page de la vie politique rhodienne qui se tournera ce lundi 25 janvier.