Centre Mais la jeune femme de 20 ans a surtout relevé le défi pour braver ses peurs.

Qui sera Miss Elegance Belgium 2020 ? Peut-être la Morlanwelzienne Marine Henaut. La jeune femme de 20 ans fait en tout cas partie des 50 finalistes qui seront en piste ce dimanche pour tenter de remporter ce concours de beauté national. "Je ne connaissais pas ce concours avant de m'y inscrire'", confie Marine. "Je l'ai découvert sur les réseaux sociaux et je me suis inscrite sur internet."

Fan de mode et de produits de beauté, la jeune Morlanwelzienne a toutefois longtemps hésité à se lancer dans l'aventure. "Quand on m'a appelé pour me dire que j'étais sélectionnée, j'ai voulu me rétracter. Je suis une fille tellement stressée que je ne voulais plus le faire. Mais ma maman m'a poussée à tout de même aller au bout des choses. Je n'ai pas beaucoup de confiance en moi donc j'ai accepté de me lancer ce défi pour me mettre à l'épreuve."

Marine, qui étudie à la HELHA de Braine-le-Comte pour devenir institutrice maternelle, a aussi été séduite par le concept différent de ce concours basé davantage sur "l'élégance" que Miss Belgique. "Ce qui est chouette, c'est que le jury ne recherche pas des filles de taille mannequin et avec un corps parfait. Il y a des filles tatouées, des filles rondes, minces, grandes ou petites. Moi, je ne mesure d'ailleurs qu'1,57m. Et cela n'a pas posé problème. Les organisateurs ne mettent pas en avant nos défauts mais plutôt nos qualités."

Ce dimanche 10 novembre, Marine tentera donc de séduire le jury avec ses qualités. Six filles seront couronnées : la gagnante ainsi que cinq dauphines. "Maintenant que j''y suis, autant essayer de terminer en beauté", sourit Marine. "Mais je ne serai pas déçue si je ne gagne pas. Rien que le fait d'avoir participé au concours pour dépasser mon manque de confiance est une victoire."

© DR