Il faudra désormais s'y habituer. Porter un masque dans les lieux clos, les commerces mais aussi les espaces extérieurs fréquentés sera désormais une obligation, un reflex à adopter pour les prochaines semaines et probablement les prochains mois. Suite au Conseil national de sécurité de ce jeudi et suite à la possibilité offerte aux communes de prendre des mesures particulières, la région du Centre se met en tout cas déjà en ordre de marche.

Plusieurs communes ont d'ores et déjà décidé d'imposer le masque à l'extérieur dans certaines rues et aux abords de certains lieux. Et ce, dès ce samedi. C'est le cas à Braine-le-Comte où des panneaux ont déjà été placés aux endroits concernés : la place Branquart, la Grand Place, la rue de la Station, une partie de la rue Edouard Etienne, de la rue de Mons et de la rue Mayeur mais aussi dans tous les lieux clos accessibles au public.

Du côté de Binche, le port du masque est obligatoire dans un rayon de 5 mètres autour de différents sites. A savoir : les établissements Horeca, les commerces, les piscines, centres sportifs, terrains de sport et PISQ, les cimetières, les plaines de jeux, terrains de pétanque, la gare, les églises et lieux de culte, les bâtiments communaux, les établissements publics.

A Chapelle-lez-Herlaimont, deux endroits précis ont été désignés : la place de l'Hôtel de Ville et le zoning du Clos du Chêne au Bois. Du côté de Soignies, la rue commerce et les places du centre-ville devraient également recevoir cette obligation mais la Ville n'a pas encore communiqué officiellement. Idem à La Louvière où tout le centre-ville devrait passer dans ce régime. Il est aussi obligatoire lors d'activités autorisées rassemblant plus de 15 personnes sur la voie publique et sur les terrains privés ou publics en plein air.

Dans les communes où les centres-villes sont moins fréquentés, comme Ecaussinnes, Le Roeulx, Seneffe ou Morlanwelz, on n'exclut pas encore d'imposer le port du masque à certains endroits précis. Mais une chose est d'ores et déjà certaine, les contrôles policiers seront renforcés partout pour faire respecter le port obligatoire dans les lieux désignés par le CNS. 

C'est-à-dire dans les transports en commun ; les magasins et centres commerciaux ;   les cinémas, salles de spectacle ou de conférence ; les auditoires ; les lieux de culte ; les musées et bibliothèques ; les casinos et salles de jeux automatiques ; les bâtiments de justice ; les marchés, brocantes et fêtes foraines ; l'ensemble des bâtiments publics pour les parties accessibles au public et dans les établissements de l'HoReCa, sauf quand les personnes sont assises à leur table.