Une motion sera déposée au prochain conseil communal.

L'annonce fracassante du Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) au sujet des maternités a eu le don de créer une véritable levée de boucliers ces dernières heures. Le KCE a en effet identifié, dans son rapport publié jeudi, 17 maternités (dont celle du CHR de Soignies) qui n'atteignent pas le seuil d'efficience de 557 accouchements par an et dont la situation géographique n'est pas stratégique. Un constat qui est soutenu par la ministre de la santé Maggie De Block (Open VLD) qui en préconise donc la fermeture.

Forcément, le monde politique sonégien s'est joint à la contestation. "Cette suppression aurait de lourdes conséquences pour les futurs parents qui seraient obligés, dans de nombreux cas, de parcourir davantage de kilomètres pour se retrouver dans de très grosses structures hospitalières", lance le député fédéral Patrick Prévot (PS), qui a déjà prévu d'interpeller la ministre De Block sur le cas du CHR de la Haute Senne en particulier. "Les maternités doivent rester un service de proximité accessible financièrement et géographiquement et ne doit en aucun cas constituer une variable d’ajustement budgétaire."

Une motion de soutien sera par ailleurs probablement déposée lors du prochain conseil communal à l'unisson par les quatre couleurs politiques sonégiennes (PS, MR, Ecolo et Ensemble). "Pour nous, l’étude ne prend pas en compte les chiffres les plus récents du nombre de naissances dans notre maternité", signale le groupe Ensemble via François Desquesnes. "De plus, elle oublie totalement de prendre en compte la dimension humaine. Un service de maternité ne peut se résumer à un seul calcul économique."

Ce projet de motion rappelle notamment que depuis 2015, sauf pour l’année 2016 qui fût exceptionnellement basse pour le CHR Haute Senne, le nombre d’accouchements réalisés au CHR Haute Senne est supérieur au seuil de 557. "Nous demandons au Gouvernement fédéral de prendre en compte les chiffres les plus récents qui démontreront que le CHR Haute Senne a dépassé le nouveau seuil proposé par le KCE de 557 accouchements pour les années 2017 et suivantes ; et donc de retirer la maternité du CHR de toute liste des maternités qui pourraient faire l’objet d’une fermeture dans les prochaines années."