Centre

La chambre du conseil de Charleroi a confirmé mercredi la détention préventive de Rino Marasco. 

L'homme avait été inculpé de meurtre après avoir abattu son ex-compagne Isabelle Rectem. lors d'une fête des voisins à la rue des Bleuets Chapelle-lez-Herlaimont. Rino Marasco avait reconnu avoir prémédité son geste lors de la reconstitution.

Le vendredi 5 juillet dernier, il avait tiré sur son ex-femme âgée de 44 ans, lors de la fête des voisins, rue des Bleuets à Chapelle-lez-Herlaimont. La victime avait été touchée à la tête. Le tireur avait été présenté deux jours plus tard au juge d'instruction. Le tireur avait été inculpé et placé sous mandat d'arrêt pour meurtre. Le suspect, tenancier d'un café, s'était rendu à la fête, avec des amis. Il avait rencontré son ex-femme sur les lieux. Une première altercation éclatait entre les deux personnes. 

La victime s'était alors éloignée pour rejoindre ses amis et une seconde altercation avait débuté. Des coups de feu avaient été tirés par le suspect, tuant sa victime sur le coup. Le tireur avait tenté de prendre la fuite mais il avait été intercepté par plusieurs personnes présentes à la fête avant que la police locale de Mariemont n'intervienne sur place. La reconstitution des faits avait eu lieu en juillet. Alors que le suspect évoquait un accident, il avait reconnu s'être isolé avec son ex-compagne dans l'intention de l'abattre.