La cour d'assises du Hainaut a prononcé, jeudi, une peine de 25 ans de réclusion à l'encontre d'Alexandro Carucci, coupable du meurtre de Muriel Bauduin, à Binche, le 13 août 2017. Il lui avait aussi porté des coups en janvier et en avril 2017. La cour n'a retenu aucune circonstance atténuante. Alexandro Carucci fut le bourreau de Muriel Bauduin. Durant leurs huit mois de vie commune, il l'a passée à tabac plusieurs fois et cette violence augmentait à chaque fois. En janvier 2017, il lui a porté des coups dans une rue à Mons. Un témoin était intervenu.

En avril 2017, il a envoyé la victime à l'hôpital avec 64 fractures au visage et prétendu qu'elle avait chuté dans sa douche. En juillet 2017, Muriel Bauduin a montré son corps meurtri par les coups à l'épouse de l'un de ses amis. Celle-ci a deviné qu'elle souffrait de plusieurs côtes cassées. Une fois de plus, elle cachait des blessures au visage sous des lunettes noires.

Le 13 août 2017, la victime a été tabassée à mort. Alors qu'elle agonisait, Alexandro Carucci l'a poussée en bas des escaliers. Il a ensuite décidé de la jeter dans le canal, alors qu'elle était déjà morte. Le corps a été repêché le lendemain, et le visage était couvert d'hématomes. Le crâne avait été fracassé. Pendant ce temps-là, Alexandro Carucci tentait de masquer son crime en nettoyant l'appartement et en envoyant des SMS à sa victime.

Le 17 août 2017, il a été arrêté par la police dans le centre de Binche. Depuis, il n'a pas manifesté un regret, multipliant notamment les mensonges. Lors de son procès, il a répété qu'il n'avait jamais eu l'intention de tuer sa compagne. Les jurés ne l'ont pas cru, et il a été déclaré coupable de meurtre et de coups. Jeudi, le jury a prononcé la peine requise par le ministère public, soit 25 ans de réclusion criminelle.