La cour d'assises du Hainaut a auditionné, mardi matin, les experts en santé mentale qui ont rencontré Alexandro Carucci en prison. Le Binchois est accusé d'avoir tué sa compagne, Muriel Bauduin, le 13 août 2017 à Binche. Il est également poursuivi pour avoir frappé la victime avant le meurtre.

Selon le psychiatre entendu, Alexandro Carucci a eu un parcours de vie structuré, malgré la séparation de ses parents lorsqu'il était très jeune. Il s'était lancé dans l'horeca, suivant les traces de son beau-père. Il a effectué d'autres tâches dans d'autres secteurs mais a été victime d'un accident de travail et a perdu un oeil.

Il s'est mis en ménage, a eu un enfant puis ce fut la chute après la séparation avec la mère de l'enfant. Sans domicile fixe, il s'est retrouvé dans un centre pour sans-abris à La Louvière où il a rencontré la victime, plus âgée que lui. Le psychologue relève un niveau d'intelligence situé dans la norme inférieure de la population. 

Des abus d'alcool et de drogue sont relévés mais aucun trouble mental. "L'intéressé n'était pas au moment des faits, et n'est pas actuellement au moment de l'expertise, atteint d'un trouble mental qui aurait aboli ou gravement altéré sa capacité de discernement ou de contrôle de ses actes", indiquent les experts. 

Indépendant, narcissique et peu conformiste, l'accusé est instable dans sa relation avec les autres avec des traits d'impulsivité. Il arrive néanmoins à se contrôler de manière générale. "Quand on rentre en contact avec lui, on découvre quelqu'un de très contenu. Le passage à l'acte va être facilité avec la consommation d'alcool ou de stupéfiants", note le psychologue.  Le psychiatre a déclaré que le bégaiement dont souffre l'accusé ne l'a pas empêché de tisser des liens sociaux. 

Le 13 août 2017, Alexandro Carucci a frappé violemment sa compagne, Muriel Bauduin, tuée sous les coups dans l'appartement qu'occupait le couple à la rue du Cygne à Binche. Il a ensuite emballé le corps dans une couverture et l'a balancé dans le canal à Seneffe. Le corps a été repêché le 14 août et a été identifié le 16. 

Le lendemain, Alexandro Carucci était arrêté. Il conteste l'intention d'homicide. Aux experts, il a répété que c'était un accident. Alexandro Carucci est aussi poursuivi pour avoir porté des coups à Muriel, en janvier et en avril 2017. Il n'en a pas parlé au psychiatre, déclarant seulement que Muriel buvait trop. Il a aussi caché des faits de violence envers son ancienne compagne.