Ce mercredi, le parquet de Mons a confirmé le mandat d’arrêt et le maintien de la détention préventive en prison à l’encontre d’un individu suspecté du meurtre de Jean-Pierre à la rue du Hocquet à La Louvière. Le feu avait été bouté à l’habitation mais l’autopsie du corps de la victime, réalisée vendredi dernier, avait révélé que cette dernière avait été tuée violemment, préalablement à l’incendie.

Le suspect est âgé de 39 et est originaire de Mons. Son maintien en détention a été confirmé à l’issue de sa présentation devant la chambre du conseil, ce mercredi. Dans un premier temps, une deuxième personne avait été interpellée par la police mais elle avait été rapidement relâchée, bien que des analyses et devoirs complémentaires aient été requis.

Pour rappel, c’est jeudi dernier, aux alentours de 20 heures, que des dégagements importants de fumées avaient alerté les habitants de la rue du Hocquet. Les pompiers étaient parvenus à maitriser l’incendie au bout de plusieurs heures d’intervention mais avaient découvert, à l’intérieur de l’habitation, le corps sans vie de l’occupant, Jean-Pierre, 66 ans. Rapidement, le décès avait été considéré comme suspect.