Centre

Dans une semaine, la triple campagne électorale touchera quasiment à sa fin. Chaque candidat entre donc dans la dernière ligne droite de la course aux voix. Pour certains, cette campagne est une première. Pour d’autres, c’est presque devenu une routine.

Au sein de la cironscription de Mons-Borinage et celle du Centre, onze parlementaires wallons siégeaient durant cette mandature 2014-2019. Parmi eux, seuls six souhaitent rempiler et rester en poste pour cinq nouvelles années : Joëlle Kapompole et Sophie Pécriaux pour le PS, Carlo Di Antonio et François Desquesnes pour le cdH ainsi que Jacqueline Galant et Olivier Destrebecq pour le MR. Soit un par parti et par circonscription.

Évoquons avec trois d’entre eux leurs regrets, leurs ambitions et espoir s’ils ont le bonheur de rejoindre, après le scrutin électoral du 26 mai, le parlement wallon et le parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles à Namur.