Avec le bon rythme de la campagne de vaccination, le monde se rouvre progressivement. Les enfants, qui ont été privés d’excursions et de voyages pendant cette période covid, pourront partir désormais à l’étranger avec des associations. Mais voilà, pour ces dernières, les finances sont parfois dans le rouge.

À Carnières, l’ASBL Souffle d’Inspiration organise un voyage immersif au festival d’Avignon pour les élèves de l’Atelier Théâtre ados. Elle lance donc un évènement les 3 et 4 juillet prochain pour récolter des fonds. Les enfants de l’association, qui a pour objet de promouvoir le bien-être au service de la créativité, pédaleront pendant moins de 24 heures sur un vélo d’appartement la distance qui les sépare d’Avignon. Du centre culturel Le Sablon, à Carnières, c’est 900 kilomètres à parcourir.

"C’est un séjour de vacances collectives qui permet de s’approprier l’évènement dans toutes ses dimensions", explique Nathalie Tasca, présidente de l’ASBL. "Les parcours se composent de pratiques de spectateurs, de rencontres avec des équipes artistiques et d’activités d’expression, mais aussi des activités de découverte du milieu, du patrimoine et des richesses du territoire. Le séjour est constitué de jeunes inscrits individuellement ou en groupe par des structures socioculturelles."

En collaboration avec les Centres de Jeunes et de Séjours du Festival d’Avignon, les jeunes découvriront le festival d'Avignon et la diversité des univers artistiques proposés. "D’une durée de 9 jours en pension complète, il est co-encadré par les Ceméa, respectant l’esprit et leurs principes pédagogiques comme l’autonomie et la pédagogie active", précise Nathalie Tasca. "En plus de la dynamique proposée par les autres séjours, le projet de celui-ci a pour objectif de faire vivre aux participants, un processus de création, et à partir d'échanges autour des œuvres qu’ils découvrent collectivement, de prendre le risque d’une restitution."

Les enfants, et les membres de l’association donnent donc rendez-vous aux Morlanwelziens qui souhaitent les soutenir, dès le 3 juillet au centre culturel Le Sablon.